Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Russie: les sociétés allemandes tablent sur la reprise en 2010 (sondage)

    Economie
    URL courte
    0 1 0 0

    La plupart des chefs d'entreprises allemands en Russie misent sur l'amélioration de la conjoncture économique en 2010 et envisagent de passer à la création d'emplois, selon un sondage effectué par la Chambre de commerce russo-allemande auprès de plus de 200 compagnies.

    La plupart des chefs d'entreprises allemands en Russie misent sur l'amélioration de la conjoncture économique en 2010 et envisagent de passer à la création d'emplois, selon un sondage effectué par la Chambre de commerce russo-allemande auprès de plus de 200 compagnies.

    "De l'avis des cercles d'affaires allemands, le climat d'affaires s'améliore progressivement: 17% des firmes interrogées, contre 7% seulement il y a six mois, constatent des tendances positives dans l'économie russe. Encore 40% misent sur une reprise en 2010, mais un tiers restent sceptiques", lit-on dans un communiqué de presse de la Chambre.

    Ainsi, près de la moitié des entreprises interrogées envisagent-elles un élargissement de leurs effectifs et 8% des compressions de personnel, contre 38% et 12% respectivement en juin 2009.

    "Les sociétés allemandes qui ont pris part au sondage projettent à elles seules d'investir en Russie 780 millions d'euros, témoignage de leur haute confiance dans le marché russe comme un marché d'avenir pour l'économie allemande", a estimé le président de la Chambre, Michael Harms, cité par le communiqué.

    Les taux de croissance les plus élevés sont attendus dans les secteurs traditionnels pour la Russie, dont les matières premières et l'énergie, suivis par la logistique, l'agroalimentaire et la grande distribution. La santé publique et l'énergie renouvelables ont sur ce plan moins de perspectives.

    Le chiffre d'affaires des échanges russo-allemands qui s'est élevé à 68,2 milliards d'euros en 2008 devrait reculer de 35% en 2009. Ce rempli concernera aussi bien les exportations vers la Russie que les importations en provenance de Russie. Seulement 20% des entreprises allemandes opérant en Russie jugent leur situation "bonne" et excellente", alors que pour 22% d'elles les choses se présentent sous un jour moins avantageux. Ceci dit, il y a six mois, 31% des sociétés allemandes se disaient pessimistes quant à la situation en Russie. Là encore, on constate une dynamique positive, rappelle-t-on à la Chambre. 

    Lire aussi:

    L'économie allemande perd des milliards d'euros à cause des sanctions antirusses
    L’Allemagne lorgne sur le potentiel de l’Extrême-Orient russe
    Russie-Allemagne: échanges en hausse malgré les sanctions
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik