Ecoutez Radio Sputnik
    Une raffinerie de pétrole de Lukoil

    Pétrole: Lukoil investit 4,5 mds USD dans un gisement irakien

    © Sputnik. Yuri Somov © RIA Novosti. Alexandre Iakovlev
    1 / 2
    Economie
    URL courte
    0 0 0

    Le groupe pétrolier russe Lukoil investira 4,5 milliards de dollars dans la prospection du gisement irakien de West Qurna-2 en 3 à 5 ans.

    Le groupe pétrolier russe Lukoil investira 4,5 milliards de dollars dans la prospection du gisement irakien de West Qurna-2 en 3 à 5 ans, a déclaré jeudi le PDG du groupe Vaguit Alekperov à la chaîne russe Vesti.

    "Nous investirons 4,5 milliards de dollars en trois à cinq ans", a-t-il dit, soulignant que le contrat de mise en valeur du gisement serait signé à Bagdad fin janvier 2010 après sa ratification par le gouvernement irakien.

    Près de 300 millions de dollars sont déjà investis dans les travaux préparatoires. Les investissements dans l'exploitation du gisement, ainsi que l'arrivée des spécialistes de Lukoil en Irak sont prévus pour 2010.

    "C'est un contrat réaliste. Notre volume d'extraction (annuel) s'élève aujourd'hui à 97 millions de tonnes de pétrole  avec 26.000 puits de pétrole. Nous pourrons extraire 95 tonnes de pétrole au gisement de West Qurna-2, avec 380 puits, pendant 13 ans", a expliqué M.Alekperov. Le gisement de West Qurna-2 a des réserves extractibles de 4 milliards de tonnes, selon lui.

    "Ce projet place notre groupe parmi les plus grandes compagnies pétrolières du monde", a insisté le PDG.

    Le contrat de mise en valeur du gisement pétrolier de West Qurna-2 a été signé le 21 mars 1997. Le consortium composé du russe Lukoil et du norvégien StatoilHydro a remporté l'appel d'offres sur l'exploitation du champ pétrolier le 12 décembre dernier. Les autres partenaires sont la compagnie britannique BP, le chinois CNPC et le français Total.

    Lire aussi:

    Découverte d’un gisement de pétrole géant en Chine
    Bientôt une pénurie totale d'or?
    Damas reprend le contrôle de la plupart des gisements pétroliers en Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik