Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Flotte de pétroliers: une société russe à la recherche d'une stature internationale (PDG)

    Economie
    URL courte
    0 12 0 0

    Numéro un de la marine marchande russe, Sovcomflot, envisage de faire partie d'ici deux ans des trois plus gros transporteurs maritimes de pétrole du monde.

    Numéro un de la marine marchande russe, Sovcomflot, envisage de faire partie d'ici deux ans des trois plus gros transporteurs maritimes de pétrole du monde, a annoncé son PDG, Sergueï Frank, lors d'une rencontre samedi avec le premier ministre Vladimir Poutine.

    "La société a vu sa flotte de pétroliers plus que tripler au cours de ces cinq dernières années, à 10 millions de tonnes de port en lourd. Nous faisons déjà partie du 5 plus grandes sociétés du monde et l'âge moyen de nos navires est passé de 7,5 à 6 ans, ce qui est essentiel. Socomflot possède donc l'un des meilleurs parcs de pétroliers  du monde", a-t-il noté.

    Selon M.Frank, le programme d'investissement de Sovcomflot, à hauteur de 5,5 milliards de dollars, devrait lui permettre d'accéder, d'ici deux ans, au rang des trois plus grands transporteurs maritimes de pétrole dans le monde.

    L'un des grands objectifs de Sovcomflot sera de créer une "structure de classe mondiale" en mesure de desservir tous les gisements de pétrole et de gaz situés sur le plateau continental russe, a précisé le PDG.

    La société projette en outre de lancer en Russie la construction de pétroliers de type nouveau, de 158.000 de tonnes de port en lourd chacun, les plus grands navires jamais construits en URSS et en Russie. De tels pétroliers commenceront équiper la flotte marchande dans trois ans, selon M.Frank, et leur mission sera de desservir les terminaux pétroliers en Extrême-Orient russe. 

    Sovcomflot est une société contrôlée à 100% par l'Etat. Son parc compte 143 navires.

    Lire aussi:

    Un méthanier russe sur la route du Nord pour livrer du gaz européen en Asie
    Les sous-marins nucléaires Anteï seront dotés de missiles Kalibr
    La Russie prête à participer à la restauration de l'industrie pétrolière en Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik