Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Pétrole: l'angolais Sonangol signe deux contrats avec l'Irak (agence)

    Economie
    URL courte
    0 4 0 0

    La Sociedade Nacional de Combustiveis de Angola (Sonangol) a signé deux contrats avec le gouvernement irakien sur la mise en valeur des gisements de Najmah et de Qaiyarah, rapporte l'agence de presse économique américaine Dow Jones Newswires.

    La Sociedade Nacional de Combustiveis de Angola (Sonangol) a signé deux contrats avec le gouvernement irakien sur la mise en valeur des gisements de Najmah et de Qaiyarah, rapporte l'agence de presse économique américaine Dow Jones Newswires.

    Les 11 et 12 décembre derniers, Sonangol a remporté les appels d'offres portant sur ces deux champs pétrolifères situés à 400 km au nord de Bagdad.

    La société angolaise envisage de porter la production à 120.000 barils par jours à Qaiyarah et à 110.000 barils à Najmah, les réserves prouvées de chacun de ces gisements étant d'environ 800 millions de barils.

    Une fois signés par Sonangol, les contrats seront soumis à l'approbation au gouvernement irakien.

    "Grâce aux nouveaux contrats avec des investisseurs étrangers, l'Irak produira prochainement 12 millions de barils par jour", a déclaré le ministre du pétrole Hussain al-Shahristani au terme des deux jours d'appels d'offres qui ont réuni 44 compagnies se disputant 10 gisements de pétrole et de gaz.

    Après l'Irak, Sonangol envisage d'élargir ses activités au Brésil, à l'Equateur et au petit Etat africain de Sao Tomé-et-Principe où il entend se lancer dans la prospection géologique.

    Lire aussi:

    Production de pétrole: la Russie devance une nouvelle fois l'Arabie saoudite
    En Iran, la Russie opte pour plus de 50 projets pétroliers et gaziers
    Les prix du pétrole à leurs plus hauts depuis fin avril
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik