Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Volaille: les exportateurs US refusent de respecter les normes russes (Poutine)

    Economie
    URL courte
    Embargo sur la volaille américaine (6)
    0 01

    Les Etats-Unis refusent de respecter les normes vétérinaires russes en exportant de la volaille vers la Russie, a déclaré jeudi le premier ministre Vladimir Poutine en déplacement de travail dans les environs de Saint-Pétersbourg.

    Les Etats-Unis refusent de respecter les normes vétérinaires russes en exportant de la volaille vers la Russie, a déclaré jeudi le premier ministre Vladimir Poutine en déplacement de travail dans les environs de Saint-Pétersbourg.

    "Malheureusement certains de nos partenaires, en premier lieu des Etats-Unis, ne sont pas disposés à respecter les normes de sécurité alimentaire russes", a indiqué le premier ministre lors d'une réunion consacrée au développement du secteur avicole et du marché de la volaille en Russie.

    Des règles imposant d'importantes restrictions à l'emploi du chlore dans la production de volaille (obligatoire aux Etats-Unis) sont entrées en vigueur le 1er janvier dernier.

    Selon le premier ministre, les standards de sécurité alimentaires en vigueur en Russie "n'ont pas été inventées de toutes pièces".

    "Ce sont des normes appliquées dans l'Union européenne", a expliqué M.Poutine, avant de rappeler que récemment encore le quota des producteurs américains de volaille sur le marché russe s'élevait à 1,3 million de tonnes par an.

    "Nous étions prêts à accorder aux Américains un quota de 600.000 tonnes pour l'année en cours, d'ailleurs le plus important parmi les exportateurs étrangers. Seulement, ils n'ont qu'à respecter nos normes", a ajouté le premier ministre russe.

    Les Etats-Unis exportent vers la Russie de la volaille pour 800 millions de dollars par an (20% du marché).

    Dossier:
    Embargo sur la volaille américaine (6)

    Lire aussi:

    Poutine: une récolte de blé record attendue cette année en Russie
    La Russie fait une percée sur le marché saoudien
    La Russie connaît un essor de l’agriculture en dépit des sanctions
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik