Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La Russie aura besoin de 12 millions d'immigrés sur 20 ans (BM)

    Economie
    URL courte
    0 0 0

    Au cours des 20 prochaines années, la Russie aura besoin d'attirer plus de 12 millions de travailleurs immigrés pour compenser la réduction de la main-d'œuvre, lit-on dans un rapport de la Banque mondiale (BM) consacré à l'économie russe.

    Au cours des 20 prochaines années, la Russie aura besoin d'attirer plus de 12 millions de travailleurs immigrés pour compenser la réduction de la main-d'œuvre, lit-on dans un rapport de la Banque mondiale (BM) consacré à l'économie russe.

    "La Russie doit adopter des mesures (...) afin de se rendre plus attrayante pour les migrants et de rétablir l'afflux de la main-d'œuvre qualifiée et non qualifiée", indique le rapport.

    Les analystes de la Banque mondiale rappellent que l'immigration compense depuis 2006 la décroissance naturelle de la population russe. De 2002 à 2008, le nombre de travailleurs immigrés a quintuplé, atteignant deux millions de personnes.

    Les transferts d'agent effectués par les migrants à leurs familles constituent une source importante de recettes budgétaires pour certains pays membres de la Communauté des Etats indépendants (CEI). Ces transferts fournissent notamment près de 50% du PIB tadjik, 30% du PIB moldave et un peu moins de 25% du PIB kirghiz.

    "La plupart des immigrés viennent d'Asie centrale", constatent les auteurs du rapport.

    La Banque mondiale recommande à la Russie de concevoir trois principaux volets de politique migratoire susceptibles d'améliorer l'utilisation de la main-d'œuvre étrangère.

    Le premier d'entre eux consiste à créer "un marché de travail commun pour tous les Etats membres de la CEI".

    Le deuxième volet prévoit la protection des droits des immigrés et la création de conditions de travail et de vie dignes en Russie.

    Enfin, le troisième volet doit favoriser la mise en place d'un système efficace de soutien aux immigrés dans les pays d'origine et les pays d'accueil.

    Lire aussi:

    Sous Trump, le nombre d’immigrants aux États-Unis atteint un niveau record
    Immigration professionnelle: la France peine à attirer les talents
    «La population d’origine étrangère […] entre 18 et 21% de la population française»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik