Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Modernisation des gazoducs ukrainiens: Kiev compte sur la participation de la BERD

    Economie
    URL courte
    0 0 0

    Kiev espère que la Banque européenne pour la reconstruction et le développement participera à la modernisation des gazoducs ukrainiens, a déclaré le premier ministre ukrainien Nikolaï Azarov.

    Kiev espère que la Banque européenne pour la reconstruction et le développement participera à la modernisation des gazoducs ukrainiens, a déclaré jeudi le premier ministre ukrainien Nikolaï Azarov lors d'une rencontre avec le directeur de la BERD pour l'Europe du Sud-est, du Caucase et l'Asie Centrale Olivier Descamps.

    "C'est très important pour nous compte tenu de la construction des gazoducs contournant l'Ukraine (South Stream et Nord Stream). Notre mission consiste à moderniser notre réseau de gazoducs pour que le transit de gaz vers l'Europe par notre gazoduc soit  le plus avantageux et le plus efficace. Nous tenons à coopérer avec votre banque dans ce domaine", a indiqué M.Azarov cité par le site internet du gouvernement ukrainien.

    Selon M.Descamps, le conseil des directeurs de la BERD étudiera l'offre ukrainienne qui l'intéresse beaucoup.

    En mars 2009, l'Ukraine et l'UE ont signé une déclaration conjointe sur la modernisation des gazoducs ukrainiens lors d'une conférence à Bruxelles fixant les engagements que Kiev devait prendre pour obtenir une assistance financière occidentale. La BERD figurait parmi les investisseurs potentiels du projet gazier. Le document ukraino-européen ignorait totalement la Russie, principal fournisseur de gaz pour les pipelines ukrainiens. Plus tard, Kiev et Bruxelles ont invité Moscou à se joindre au projet.

    Long de 37.500 km, le réseau des gazoducs ukrainiens comprend 71 stations de compression et 13 dépôts souterrains de 32 milliards de m³ de gaz. Sa capacité de transport annuelle s'élève à 141 milliards de mètres cubes.

    Lire aussi:

    Nord Stream 2: agneau immolé sur l’autel politique?
    Steinmeier à Porochenko: «Vous ne devez pas critiquer l'Allemagne sur Nord Stream 2»
    L’Ukraine demanderait aux USA d’influer sur l’Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik