Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Modernisation des gazoducs ukrainiens: Kiev impliquera Moscou et Bruxelles (agence)

    Economie
    URL courte
    Litige gazier russo-ukrainien (282)
    0 0 0

    L'Ukraine négociera sur la modernisation de son réseau de gazoducs de transit aussi bien avec Moscou qu'avec Bruxelles, a déclaré vendredi le premier ministre ukrainien Nikolaï Azarov cité par l'agence UNIAN.

    L'Ukraine négociera sur la modernisation de son réseau de gazoducs de transit aussi bien avec  Moscou qu'avec Bruxelles, a déclaré vendredi le premier ministre ukrainien Nikolaï Azarov cité par l'agence UNIAN.

    "La modernisation (du réseau) se fera avec la participation de la Russie, de l'Union européenne et bien entendu de l'Ukraine. Naturellement, nous serons en consultation avec les représentants de la Commission européenne", a indiqué le premier ministre, interrogé sur la question de savoir à quel point la "déclaration" sur la modernisation des gazoducs signé par Kiev et Bruxelles en mars 2009 était encore d'actualité.

    Selon le responsable, il est encore trop tôt pour citer le chiffre exact des investissements nécessaires, mais "il est clair qu'ils se comptent en milliards de dollars".     

    En mars 2009, l'Ukraine et l'UE ont signé à Bruxelles une déclaration conjointe sur la modernisation des gazoducs ukrainiens, qui a fixé les engagements que Kiev devait prendre pour obtenir une assistance financière occidentale. Le document ukraino-européen ignorait totalement la Russie, principal fournisseur de gaz pour les gazoducs ukrainiens. Plus tard, Kiev et Bruxelles ont invité Moscou à se joindre au projet.
    Long de 37.500 km, le réseau ukrainien comprend 71 stations de compression et 13 dépôts souterrains de 32 milliards de m³ de gaz. Sa capacité de transport annuelle s'élève à 141 milliards de mètres cubes. Sa création date du début des années 1980.

    Dossier:
    Litige gazier russo-ukrainien (282)

    Lire aussi:

    Les lobbyistes européens se battent pour le Nord Stream-2
    L’Ukraine demanderait aux USA d’influer sur l’Allemagne
    Course gazière: la Russie et l’Azerbaïdjan rivaliseraient-ils sur le marché européen?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik