Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Minsk avance à Gazprom un tarif qui ne figure dans aucun contrat

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0

    Minsk avance à Gazprom un tarif qui ne figure dans aucun contrat pour le règlement du transit de gaz russe par le territoire de la république, a annoncé jeudi le PDG du groupe gazier Alexeï Miller rencontrant le premier ministre russe Vladimir Poutine."Le problème est loin d'être réglé, car nous avons reçu une lettre signée par le premier vice-premier ministre biélorusse exigeant de payer le transit de gaz russe à un prix qui ne figure pas au contrat", a déclaré le PDG du géant gazier. Il a ajouté qu'en l'absence de versement de la somme demandée, Minsk menaçait de couper le transit de gaz russe.
    De son côté, le porte-parole de Gazprom Sergueï Kouprianov a annoncé lors d'une conférence de presse que le groupe venait de payer la somme de 228 millions de dollars prévue par contrat  pour le transit de gaz russe. Le contrat fixe le prix de 1,45 dollar par 1.000 mètres cubes de gaz transitant par 100 km, alors que Minsk réclame 260 millions de dollars.

    "Il n'y a aucun problème qui pourrait empêcher les livraisons et le transit de gaz", a indiqué le porte-parole.

    Lire aussi:

    Du gaz russe transitant par l’Ukraine redirigé vers l’Allemagne
    «Revenez demain»: pourquoi l’UE évite les «négociations gazières»
    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik