Ecoutez Radio Sputnik
    Un site pour les plaintes et les propositions des investisseurs étrangers est crée en Russie

    Un site pour les plaintes et les propositions des investisseurs étrangers est crée en Russie

    Economie
    URL courte
    0 201

    Les investisseurs étrangers pourront réaliser leur droit à la liberté de parole et de critique sur le site du gouvernement de la Russie. C'est le vice premier-ministre Viktor Chouvalov en personne qui arbitrera des plaintes à scandale et des litiges importants entre les hommes d'affaires et les fonctionnaires.

    Les investisseurs étrangers pourront réaliser leur droit à la liberté de parole et de critique sur le site du gouvernement de la Russie. C'est le vice premier-ministre Viktor Chouvalov en personne qui arbitrera des plaintes à scandale et des litiges importants entre les hommes d'affaires et les fonctionnaires.

    Les compagnies étrangères, présentes sur le marché russe depuis et pour longtemps, connaissent déjà le site du gouvernement www.modernrussia.com. On peut y trouver toute information nécessaire pour les affaires et y laisser les observations critiques si nécessaire. Les fonctionnaires russes pouvaient pourtant ne pas « apercevoir » les critiques des étrangères à leur compte.

    Désormais les propositions des hommes d'affaires sont soumises à l'examen obligatoire du département spécial du Ministère du développement économique. Ce travail est suivi par le vice premier ministre en personne Viktor Chouvalov. Le chemin des investisseurs étrangers et des hommes d'affaires russes qui travaillent avec des étrangers, vers le gouvernement raccourcit, considère Andrey Moukhine, directeur général du Centre d'information politique.

    L'idée de créer un registre de plaintes virtuel est d'actualité. Parfois les étrangers ne savent pas où aller et de qui se sauver, et, le plus important, à qui se plaindre de l'arbitraire des fonctionnaires.

    Le nouvel instrument de dialogue avec le monde des affaires est apparu à l'époque où le président, en faisant recours à la thérapie intensive, soigne le pays de la corruption et de la négligence, souvent criminelle, des fonctionnaires.  En outre, c'est pour la première fois qu'une organisation publique russe, « La Russie d'affaires », aidera les fonctionnaires à réagir aux plaintes des hommes d'affaires étrangers, a déclaré le président de cette organisation Boris Titov.

    Chaque cas sera étudié, les problèmes qu'il soulève seront résolus. Ce n'est pas toujours les pouvoirs publics qui ont tort, souvent ce sont les hommes d'affaires qui essayent d'avoir des préférences, qui essayent obtenir quelque chose aux frais de l'Etat. Une appréciation objective est nécessaire. C'est pour cela qu'il faut faire recours aux organisations publiques des affaires « Le SOUTIEN de la Russie » et « La Russie d'affaires ». Les intérêts des compagnies étrangères sont également en jeu. Nous devons être protégés de la même manière contre le pouvoir. Toutes les questions doivent être résolues dans le champ normatif ; les étrangers et nos investisseurs seront donc protégés.

    La Russie se positionne comme un marché attractif pour les investissements étrangers. Le nouvel instrument de dialogue direct entre le monde des affaires et le gouvernement doit devenir un chemin à double sens. C'est une sorte de préparation d'artillerie, appelé à déblayer un nouvel espace dans l'économie russe pour le capital étranger.         

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik