Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Volkswagen: la Russie crée un climat favorable aux investissements (Poutine)

    Economie
    URL courte
    0 02

    Le gouvernement russe fait tout le nécessaire pour encourager les investissements du constructeur automobile allemand, Volkswagen Group (VW), dans l'usine de Kaluga (170 km au sud-ouest de Moscou), a annoncé jeudi à Moscou le premier ministre russe Vladimir Poutine.

    Le gouvernement russe fait tout le nécessaire pour encourager les investissements du constructeur automobile allemand, Volkswagen Group (VW), dans l'usine de Kaluga (170 km au sud-ouest de Moscou), a annoncé jeudi à Moscou le premier ministre russe Vladimir Poutine.

    "Je voudrais remercier vous-même et vos collègues pour les décisions adoptées concernant l'organisation de la production à Kalouga. En dépit de la crise financière mondiale le groupe réalise tous ses projets. Le gouvernement russe et les autorités régionales font tout leur possible afin de créer des conditions favorables pour ces investissements, il s'agit quand même d'une bagatelle de 570 millions d'euros", a déclaré le chef du gouvernement russe lors d'une rencontre avec le patron du groupe VW, Martin Winterkorn.

    "Le président de la Banque centrale de Russie vient de m'annoncer que votre banque (Volkswagen Bank Rus-ndlr.) avait obtenu une licence, vous avez donc la possibilité de créditer des acheteurs potentiels", a expliqué le premier ministre.

    Kalouga est une région attrayante pour les investissements étrangers: outre le groupe VW, Samsung Electronics a également fait des versements dans le budget de cette région. Le volume d'investissements réalisés par ces deux compagnies s'élevait à près de 5 millions d'euros en mai 2010, d'après un représentant du gouvernement de la région.

    Le français PSA Peugeot-Citroën s'apprête à ouvrir son usine à Kalouga qui produira des automobiles sur la plate-forme de la Citroën C4 à partir des 2012-2013. Les Français ont déjà versé 330 millions d'euros et Mitsubishi près de 140 millions d'euros dans ce projet visant une production annuelle de 100.000 véhicules. Le 19 janvier 2009, le groupe Volvo a lancé à Kalouga une usine avec une capacité de production annuelle estimée à 15.000 appareils (10.000 camions Volvo et 5.000 camions Renault).

    Lire aussi:

    En Russie, le français PSA élargit sa gamme et vise l’expansion
    Industrie automobile: le Maroc met un pied dans la cour des grands
    Renault restera en Iran: Carlos Ghosn joue-t-il à la roulette russe avec les USA?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik