Ecoutez Radio Sputnik
    Gaz liquéfié

    GNL azerbaïdjanais pour l'Europe: une déclaration en faveur du projet

    © Sputnik. Mikhail Mordasov
    Economie
    URL courte
    0 2 0 0

    Une déclaration en faveur du projet de livraison de gaz liquéfié azerbaïdjanais en Europe a été signée mardi à Bakou par les présidents azerbaïdjanais et géorgien, Ilham Aliev et Mikhaïl Saakachvili, et les premiers ministres roumain et hongrois, Trajan Basescu et Viktor Orban.

    Une déclaration en faveur du projet de livraison de gaz liquéfié azerbaïdjanais en Europe a été signée mardi à Bakou par les présidents azerbaïdjanais et géorgien, Ilham Aliev et Mikhaïl Saakachvili, et les premiers ministres roumain et hongrois, Trajan Basescu et Viktor Orban.

    Le projet baptisé Interconnecteur Azerbaïdjan-Géorgie-Roumanie (AGRI) prévoit la livraison de gaz azerbaïdjanais par les pipelines existants vers la côte géorgienne de la mer Noire où le gaz sera liquéfié avant d'être envoyé par mer à Constance (Roumanie). Le GNL regazéifié sera vendu en Roumanie et dans d'autres pays européens.

    Les dirigeants de la Société publique du pétrole et du gaz (GNKAR) d'Azerbaïdjan, de Romgaz (Roumanie) et de la Corporation géorgienne du pétrole et du gaz ont signé mardi un mémorandum d'intention sur le projet AGRI où elles détiendront 33% chacune, selon le ministre azerbaïdjanais de l'Energie Natik Aliev.

    Les auteurs du projet AGRI étudient trois variantes de transport de gaz liquéfié en Europe. Le projet coûtera entre 1,2 et 4,5 milliards d'euros en fonction de la variante choisie (1 md, 5 mds ou 8 mds de m3 de gaz par an).

    Lire aussi:

    «Les USA ne pourraient pas approvisionner l'UE en gaz à la place de la Russie»
    Pour le pétrolier allemand Wintershall, le gaz russe est le plus compétitif
    Poutine soutient les projets de Trump sur la livraison de gaz américain en Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik