Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    South Stream: création prochaine d'une société russo-bulgare

    Economie
    URL courte
    Le gazoduc South Stream (382)
    0 0 0

    Un accord sur la création d'une société chargée de la construction du tronçon bulgare du gazoduc South Stream sera signé samedi lors d'une visite du premier ministre russe Vladimir Poutine en Bulgarie, a annoncé le service de presse du gouvernement.

    Un accord sur la création d'une société chargée de la construction du tronçon bulgare du gazoduc South Stream sera signé samedi lors d'une visite du premier ministre russe Vladimir Poutine en Bulgarie, a annoncé le service de presse du gouvernement.

    "Plusieurs documents bilatéraux seront signés en présence des chefs de gouvernement des deux pays, notamment un accord portant sur la création d'une société par actions en vue de la construction du tronçon bulgare du gazoduc South Stream", selon le service de presse.

    "La signature de l'accord permettra la création d'ici la fin de l'année d'une société russo-bulgare chargée de la conception, de la construction et de la gestion du tronçon bulgare du gazoduc. Elle marquera aussi le début de la réalisation pratique du projet", a indiqué le service de presse.

    Promu depuis 2007 par le russe Gazprom et l'italien Eni, le futur gazoduc South Stream aura une capacité de 63 milliards de mètres cubes par an. Il passera par le fond de la mer Noire, dans les eaux territoriales turques, pour relier le littoral russe au littoral bulgare. La longueur du tronçon sous-marin sera d'environ 900 km et sa profondeur maximale, de plus de deux km. Afin de construire la partie terrestre, plusieurs itinéraires ont été étudiés. Tous passent par le territoire de pays membres de l'Union européenne. Le gazoduc doit entrer en service à la fin de 2015. Le coût du projet est évalué à 25 milliards d'euros.

    Dossier:
    Le gazoduc South Stream (382)

    Lire aussi:

    Le gazoduc Turkish Stream entre sur le territoire turc
    Le Turkish Stream permettra à la Russie d’augmenter ses exportations gazières à la Turquie
    Le gazoduc Turkish Stream pourrait bifurquer vers la Serbie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik