Ecoutez Radio Sputnik
    Les banques étrangères s’intéressent au projet « Skolkovo »

    Les banques étrangères s’intéressent au projet « Skolkovo »

    Economie
    URL courte
    0 0 01

    Les grandes banques d’investissements étrangères s’intéressent de plus en plus vivement au projet russe « Skolkovo », a déclaré le président de l’Association des banques régionales Anatoli Aksakov, député de la Douma d’Etat.

    Les grandes banques d’investissements étrangères s’intéressent de plus en plus vivement au projet russe « Skolkovo », a déclaré le président de l’Association des banques régionales Anatoli Aksakov, député de la Douma d’Etat. Les technologies innovantes sont risquées mais avantageuses. Les institutions financières étrangères en prennent conscience, a dit à notre correspondant Anatoli Aksakov à l’issue d’une table ronde à la Douma d’Etat consacrée aux perspectives d’investissements dans le développement du centre innovant « Skolkovo ».

    InfographieSkolkovo, une Silicon Valley russe en gestation

    Le président Dmitri Medvedev a annoncé début 2010 les projets d’instituer une cité innovante dans la banlieue de Moscou. Les Russes et les étrangers s’intéressent vivement au projet. Les géants américains Cisco et Boeing ainsi que la corporation finlandaise Nokia et l’entreprise néerlandaise Philips, etc., entendent y participer. La compagnie de télécommunications Cisco entend placer un milliard de dollars dans le projet dans l’espace de dix ans. Les grandes compagnies chinoises s’intéressent elles aussi au projet. Plus de 36 milliards de roubles seront investis dans les trois ans à venir dans les projets de Skolkovo. Au micro Anatoli Aksakov :

    Toutes les grandes institutions financières : depuis les banques d’investissements Merrill Lynch, Goldman Sachs, Deutsche Bank sont en quête de place dans le projet innovant. Elles comptent sur les bénéfices. Les investisseurs lient de grands espoirs au programme de modernisation et de développement innovant du pays annoncé par le président.

    Skolkovo est un type foncièrement nouveau de business en Russie, dit Anatoli Aksakov. Le business est une science appliquée orientée vers la commande du marché supposant la vente des idées et des inventions sous forme de droits aux technologies, explique le député. Le projet doit être avantageux pour les scientifiques et les investisseurs. Il est prévu de créer une ambiance libérale à Skolkovo. Le territoire du Centre bénéficiera d’un statut particulier, les conditions excellentes seront réunies pour les participants au projet, les taxes douanières seront compensées, le régime des visas sera simplifié pour les  spécialistes étrangers et les membres de leurs familles, les impôts seront baissés, raconte Aksakov.

    Les privilèges concerneront les propriétaires des projets, les banques qui y participeront. Nous sommes en train d’élaborer la loi supposant un avantage spécial pour les propriétaires des actions des compagnies innovantes enregistrées dans la cité Skolkovo.

    Le régime de faveur se répand sur les sphères prioritaires des recherches et des innovations : une bonne gestion de l’énergie, les technologies nucléaires, aérospatiales et informatiques, les développements dans les télécommunications et la programmation. Skolkovo ne sera pas l’unique ilot de hautes technologies en Russie. De tels centres seront aménagés prochainement dans toutes les régions du pays, indiquent les parlementaires. Les banques russes et étrangères auront de nouvelles possibilités de placer avantageusement leurs capitaux.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik