Ecoutez Radio Sputnik
    La Grèce en faillite ?

    La Grèce en faillite ?

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0

    La Grèce est au bord du défaut de payement. Cette conclusion a ét

    La Grèce est au bord du défaut de payement. Cette conclusion a été faite par les experts après que l’UE s’est adressée aux banques privées qui possèdent des titres d’État grecs  avec la proposition de les échanger contre les titres avec le plus long délai d’amortissement du crédit. Ainsi, la Grèce recevra encore 30 milliards d’euros pour liquider son déficit budgétaire. Le fait que l’UE se soit adressée aux banques privées prouve qu’à présent il existe un réel défaut de payement en Grèce qui « n’est pas jute enregistré juridiquement », indique  le directeur de la société Capital, Fedor Naoumov.

    A en juger par la situation en macroéconomie, la Grèce est en faillite. L’économie du pays n’est pas en croissance, elle a une très grande dette  de plus de 100% du PIB et un énorme déficit budgétaire d’environ 10% par an. L’économie se maintient grâce à l’argent reçu de ses contribuables. Elle ne peut ni rembourser sa dette ni les intérêts. Elle ne peut se permettre de baisser les dépenses et d’augmenter les impôts.

    Les experts soulignent qu’il est compréhensible que l’UE ne laisse pas la Grèce tomber juridiquement en faillite. Le défaut de payement où bien la restructuration de la dette n’exclue pas la possibilité de nouveaux crédits.  La faillite d’un État de la zone euro influencera à mal les économies de tous les autres pays membres et pourra entraîner  une grande crise financière. Pour la Grèce, c’est une impasse. L’UE exige de mener une politique budgétaire rigide en échange d’une aide financière.

    Selon les experts, les problèmes économiques de la Grèce  ont commencé au moment où le pays est entré dans la zone euro. Les prix ont été alignés pour qu’ils correspondent au niveau européen mais cela a fait du tort à tous les principaux domaines de l’économie grecque.

    Il faut rappeler qu’en plus de la Grèce,  le Portugal et l’Islande ont aussi de grands problèmes économiques. Selon l’édition américaine Business Insider, dans cinq ans un défaut de payement pourrait toucher ces pays. On ne peut pas exclure que la politique erronée de l’UE qui conserve la stabilité dans la zone euro au prix des crises sociales et politiques dans certains pays en sera la cause. Les experts annoncent que l’effondrement de l’Union européenne pourrait commencer. Les pays commenceront à quitter la zone euro en essayant de sauver leurs propres systèmes politiques et économiques.

     

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik