Ecoutez Radio Sputnik
    De nouveaux obstacles empêchent la Russie à adhérer à l’OMC

    De nouveaux obstacles empêchent la Russie à adhérer à l’OMC

    Economie
    URL courte
    0 0 0

    La Russie ne va pas sacrifier le régime récemment instauré pour l’assemblage automobile à son adhésion à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), a déclaré le premier ministre russe Vladimir Poutine à la rencontre avec les ouvriers de l’usine métallurgique de Magnitogorsk (Oural).

    La Russie ne va pas sacrifier le régime récemment instauré pour l’assemblage automobile à son adhésion à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), a déclaré le premier ministre russe Vladimir Poutine à la rencontre avec les ouvriers de l’usine métallurgique de Magnitogorsk (Oural).

    De nouveaux obstacles empêchent la Russie à adhérer à l’OMC : l’Union européenne est mécontente du volume et de la durée des privilèges accordés aux investisseurs étrangers qui travaillent dans le secteur d’assemblage automobile. Pourtant la Russie « poursuit un dialogue difficile avec la Commission européenne et les partenaires américains », a dit Vladimir Poutine.

    Lire aussi:

    OMC: les différends commerciaux ont déjà commencé à plomber l'économie mondiale
    Les Brics font front commun pour le libre-échange
    Ministre russe de l’Économie: la posture des USA a engendré des tensions au sein de l’OMC
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik