Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Y a-t-il une alternative à l’or ?

    Economie
    URL courte
    0 0 0

    Sur le fond de la crise budgétaire aux Etats-Unis l’or voit sa côte grimper. Aujourd’hui on donne 1 630 dollars par once. Selon les experts, le prix pourra continuer à augmenter. Y a-t-il une alternative à l’or ?

    Sur le fond de la crise budgétaire aux Etats-Unis l’or voit sa côte grimper. Aujourd’hui on donne 1 630 dollars par once. Selon les experts, le prix pourra continuer à augmenter. Y a-t-il une alternative à l’or ? Quel métal est-il mieux choisir pour se prémunir contre les risques du marché financier ?

    Les investisseurs conservateurs cherchent à s’assurer contre les risques. Ils n’ont pas beaucoup de choix : dollar, pétrole ou or. Les obligations américaines sont aujourd’hui peu fiables. Le prix de pétrole semble avoir atteint l’équilibre. Quant à l’or, les experts parlent d’une « bulle » sur ce marché. Résultat, certains analysent conseillent à investir dans d’autres métaux précieux tels que l’argent, la platine ou le palladium. Mais il faut être prudent lorsqu’on fait ce genre d’investissement, dit Alexandre Kovalev de la compagnie « TBK Capital » :

    « Je ne conseille pas à considérer l’argent en tant qu’un actif fiable alternatif de l’or. Ce produit est très spécifique et peut se montrer très volatile lorsqu’investir dans les métaux précieux devient la mode. Le marché des autres métaux est moins important et ne permet pas de se prémunir contre les risques lorsqu’il s’agit de gros investissements ».

    C’est l’argent qui a démontré ces risques. En mai dernier la côte de ce métal a chuté de presque 50 jusqu’à 34 dollars par once en moins de 15 jours.

    Dmitri Soussalov du groupe « Capital » conseille donc de porter son attention aux métaux industriels :

    « Dans cette catégorie c’est le cuivre qui est le plus courant. Il sert d’une sorte d’indicateur des marchés des valeurs. Il faut parler ici de la Chine qui, en pleine crise, a beaucoup investi dans les matières premières. Les économies finiront par se rétablir, il y aura donc toujours la demande de matières premières ».

    Les analystes avertissent pourtant : il n’existe pas de solution miracle Toute détérioration de la situation aux Etats-Unis, en Europe ou dans les pays émergents aura un impact sur les marchés. Dès que les pronostics de la croissance industrielle sont en baisse, le prix des matières premières diminuera. Il faut donc réfléchir à deux fois avant d’investir son argent dans les métaux.

    Lire aussi:

    Pourquoi vaut-il mieux acheter de l’or aujourd'hui?
    L’or monte sur fond de baisse du taux de change du billet vert
    Frappe US en Syrie: le prix de l’or en hausse, les réserves russes d’or augmentent
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik