Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Nucléaire: le site indien de Kudankulam ne présente aucun danger (ex-président)

    Economie
    URL courte
    0 0 0

    La centrale nucléaire de Kudankulam, en construction dans le sud de l'Inde selon les technologies russes, répond à toutes les normes de sécurité, estime Abdul Kalam, ancien président indien.

    La centrale nucléaire de Kudankulam, en construction dans le sud de l'Inde selon les technologies russes, répond à toutes les normes de sécurité, estime Abdul Kalam, ancien président indien.

    "Le réacteur de troisième génération ne présente aucun danger et profitera au peuple", a déclaré M.Kalam dans une interview.

    Nombreux sont ceux qui manifestent contre la création du site. Les protestataires appellent à abandonner les travaux de construction et refusent de discuter du problème avec M.Kalam.

    Les premières manifestations ont eu lieu en septembre dernier. Les activistes luttent contre l'énergie atomique en général et non pas contre les technologies russes.

    La construction de la centrale de Kudankulam a commencé en 2002, en vertu d'un accord de coopération intergouvernemental signé en 1988 entre l'URSS et l'Inde. La première phase du projet prévoyait la construction de deux réacteurs de 1.000 MW chacun. Fin 2008, les parties ont signé un accord sur la construction de quatre nouveaux réacteurs sur le même site.

    Lire aussi:

    Un accord russo-indien sur la construction de Kudankulam-3 signé
    Nuit de malheur: retour sur l’accident de Tchernobyl il y a 31 ans
    La construction de la centrale nucléaire stratégique russo-turque débutera en 2018
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik