Ecoutez Radio Sputnik
    Nord Stream

    Transit de gaz: Nord Stream n'évincera pas l'Ukraine (Kiev)

    © Sputnik. Grigoriy Sysoev
    Economie
    URL courte
    Gazoduc Nord Stream (130)
    0 11

    Le lancement du gazoduc Nord Stream ne remet pas en cause le rôle de l'Ukraine en tant que pays transitaire essentiel du gaz russe vers l'Europe, a déclaré le ministre ukrainien des Affaires étrangères Konstantin Grichtchenko.

    Le lancement du gazoduc Nord Stream ne remet pas en cause le rôle de l'Ukraine en tant que pays transitaire essentiel du gaz russe vers l'Europe, a déclaré mercredi le ministre ukrainien des Affaires étrangères Konstantin Grichtchenko.

    "Nous ne percevons pas en Nord Stream d'alternative absolue aux possibilités offertes par notre système de transport de gaz. Aussi, ni la Russie ni l'Europe ne se passeront-elles pas de l'Ukraine pour satisfaire les besoins européens (en gaz, ndlr)", a souligné M.Grichtchenko.

    Le gazoduc Nord Stream, dont la construction a débuté en avril 2010, est destiné à transporter du gaz russe en Europe sous la mer Baltique. Il atteindra sa capacité maximale dès 2012. En 2012, la première conduite de Nord Stream transportera jusqu'à 27,5 milliards de m³ de gaz.

    La première conduite du gazoduc Nord Stream a été mise en service mardi 8 novembre en présence du président russe Dmitri Medvedev, de la chancelière allemande Angela Merkel, et des premiers ministres néerlandais et français, Mark Rutte et François Fillon.

    Dossier:
    Gazoduc Nord Stream (130)

    Lire aussi:

    Nord Stream 2: agneau immolé sur l’autel politique?
    Révélation à Kiev: l'Ukraine voulait faire exploser le gazoduc Russie-Europe
    Nord Stream 2 insuffisant pour satisfaire la demande de l’UE en gaz russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik