Ecoutez Radio Sputnik
    A l'OMC, la Russie n'égalera pas la Chine

    A l'OMC, la Russie n'égalera pas la Chine

    Economie
    URL courte
    0 0 0

    L'adhésion de la Russie à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) ne lui permettra pas de

    L'adhésion de la Russie à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) ne lui permettra pas de remporter des succès aussi spectaculaires que la Chine, dont les échanges commerciaux extérieurs ont augmenté de 300%, a déclaré lundi le commissaire européen au commerce, Karel De Gucht, dans une interview à la chaîne de télévision Russia Today

    "Je ne pense pas que le scénario chinois se reproduise. Ce que les Chinois ont accompli est grandiose du point de vue historique. Ils créent une économie diversifiée, avec un grand nombre de secteurs. L'économie russe en compte beaucoup moins", a-t-il affirmé.

    Selon le commissaire européen, l'adhésion à l'OMC ne profitera à la Russie que si elle décide de moderniser son économie.

    "Il n'est pas exclu que la Russie emprunte la voie de la modernisation, ce qui implique de mettre en place de nouveau secteurs économiques. Dans ce cas, l'adhésion à l'OMC profitera à la Russie. Mais cela dépend de la Russie elle-même", a indiqué M. De Gucht.

    Evoquant les échanges commerciaux entre la Russie et l'Union européenne, il a souligné qu'ils ne manqueraient pas d'augmenter, mais n'a pas mentionné de chiffres exacts.

    "J'attends une croissance substantielle de nos échanges commerciaux et je pense qu'ils doubleront d'ici cinq ou 10 ans", a estimé le commissaire européen.

    Des représentants du gouvernement et des milieux d'affaires russes avaient antérieurement affirmé que l'entrée dans l'OMC procurerait des avantages aussi bien à la Russie qu'à ses partenaires. D'après l'ex-ministre des Finances Alexeï Koudrine, cela permettra au pays de mieux développer une économie orientée vers l'exportation.

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    Trump menace de retirer les États-Unis de l’OMC
    La loi du plus fort? Les USA voudraient briser l'OMC
    Les Brics font front commun pour le libre-échange
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik