Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Un fonds d'investissement russo-chinois de 4 mds USD (Chouvalov)

    Economie
    URL courte
    0 15 0 0

    Le volume du fonds conjoint d'investissement russo-chinois atteindra à terme 4 milliards de dollars, a annoncé samedi le premier vice-premier ministre russe Igor Chouvalov lors d'un forum bilatéral d'investissement à Moscou.

    Le volume du fonds conjoint d'investissement russo-chinois atteindra à terme 4 milliards de dollars, a annoncé samedi le premier vice-premier ministre russe Igor Chouvalov lors d'un forum bilatéral d'investissement à Moscou.

    "Un des exemples de construction d'un partenariat efficace (…) entre nos pays est la création, par le Fonds russe des investissements directs et la Corporation chinoise des investissements, d'un fonds d'investissement conjoint", a-t-il déclaré.

    "L'objectif concernant le volume du fonds est actuellement de 4 milliards de dollars", a poursuivi M. Chouvalov, indiquant que le fonds serait créé avant juin 2012.

    Actuellement, une compagnie de gestion détenue à 60% par la Russie et à 40% par la partie chinoise est en cours de création. Selon le chef du fonds Kirill Dmitriev, les domaines prioritaires d'investissement seront les constructions mécaniques, l'agriculture, l'industrie forestière, le transport et les services logistiques.

    "Une attention particulière sera accordée à l'efficacité énergétique et à l'économie d'énergie. Jusqu'a 70% des fonds seront investis dans des compagnies et projets sur le territoire russe et de la CEI, et jusqu'à 30% dans des compagnies et projets chinois impliqués dans la coopération avec la Russie", a indiqué le Fonds russe des investissements directs dans un communiqué.

    Lire aussi:

    La Russie investira 22 mds USD dans la construction de la centrale turque d’Akkuyu
    Moscou et Pékin créeront un fonds d'investissement commun en yuans
    L’Arabie saoudite et la Chine comptent créer un fonds d’investissement de 20 mds USD
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik