Ecoutez Radio Sputnik
    La Russie propose des médiateurs pour les économies de l'APEC

    La Russie propose des médiateurs pour les économies de l'APEC

    Photo : EPA
    Economie
    URL courte
    0 0 0

    La Russie a proposé de parfaire le système de défense du milieu des affaires dans les économies de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique. Pour ce faire le ministère du Développement économique de Russie suggère la fonction de médiateurs chargés des investissements ou de médiateurs des affaires tout court. En Russie une telle fonction a été introduite il y a un an et Moscou propose à d'autres économies de l'APEC de l'imiter.

    Le ministère du Développement économique estime que l'apparition des médiateurs de ce genre favorisera le climat des affaires dans la région d'Asie-Pacifique. Ils doivent être des personnages bien en vue pour que les représentants du monde des affaires sachent toujours à qui s'adresser si des problèmes apparaissent. Les experts du ministère trouvent qu'une telle fonction est plus efficace qu'une enquête judiciaire et qu'elle est mieux protégée contre la corruption. Ce n'est pas d'ailleurs l'unique avantage de ce système. En voilà un commentaire de Sergueï Kondratiev de l'Institut de l'énergie et des finances :

    « La fonction de médiateur des affaires a cet avantage qu'un chef d'entreprise a toujours une personne à contacter s'il a des problèmes, notamment les problèmes avec les autorités pour se connecter à l'infrastructure, ou bien s'il y a un conflit avec les riverains ce qui arrive souvent lors de l'installation d'une entreprise de grande envergure. Parfois le médiateur tranche ces problèmes plus vite que les organes d'Etat appropriés ».

    Pour résoudre de tels problèmes le président Dmitri Medvedev a signé une directive spéciale en août 2011. Il a conféré le statut de médiateur des affaires à sept adjoints aux représentants plénipotentiaire du président dans les districts fédéraux. En outre, en juin il a nommé à ce poste Boris Titov. Cependant tous les participants à l'APEC n'ont pas besoin de tels médiateurs, estime Sergeï Kondratiev :

    « En effet, les économies de l'APEC sont très différentes, c'est, peut-être, le groupe le plus disparate par rapport à d'autres associations. C'est pourquoi le climat des affaires est aussi différent. Le médiateur des affaires n'est pas éventuellement une question d'actualité pour les pays comme Singapour, le Japon, la Corée du Sud ou les Etats-Unis. Pour d'autres pays, au contraire, cela présente un intérêt ».

    Cela va de soi que la proposition du ministère du Développement économique de Russie éveillera un intérêt des partenaires de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique. Elle sera sans doute discutée non seulement par des experts, mais aussi par des représentants des Etats d'Asie-Pacifique dans le cadre du sommet de l'APEC à Vladivostok. /L

    Diaporama : Une promenade à travers Vladivostok

    Lire aussi:

    Poutine définit la priorité nationale de la Russie pour le XXIe siècle
    Poutine propose à la région Asie-Pacifique des vivres écologiquement purs de Russie
    Poutine débarque au Vietnam pour le sommet de l'APEC (vidéo)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik