Ecoutez Radio Sputnik
    Les know how russes dans la lutte contre la falsification

    Les know how russes dans la lutte contre la falsification

    © Collage : La Voix de la Russie
    Economie
    URL courte
    0 11

    Les musiciens, les écrivains et les photographes russes pourront tirer plus vite et plus simplement les bénéfices et contrôler la diffusion de leurs œuvres. Les consommateurs distingueront les falsifications grâce au nouveau système de codes individuels. Les inventeurs russes ont présenté à Moscou leurs know how dans la lutte contre la contrefaçon. Chaque invention assure aux fournisseurs et aux consommateurs des bonus supplémentaires.

    Le Premier forum international Anticontrefaçon 2012 s'ouvre le 22 octobre en Russie avec le soutien du gouvernement et la participation de représentants des autorités, du business et d'experts.

    Le chiffre d'affaires de la contrefaçon en Russie s'élève à plus de cent milliards de roubles (2,47 milliards d'euros) par an, selon les estimations les plus modestes. Ce phénomène menace la sécurité nationale, soulignent les représentants de l'Etat. L’économie essuie les pertes colossales. Le trésor russe subit annnuellement un manque à gagner de plusieurs milliards de roubles de rentrées fiscales potentielles.

    La part des contrefaçons constitue 15-17% dans l’industrie et l'agro-alimentaire, indique Denis Sougrobov, chef de la Direction principale de la sécurité économique et de la lutte anti-corruption . Dans le textile et l’industrie légère, cette part atteint 30%.

    Les logiels et les produits licenciés sur Internet, les CD et les DVD sont falsifiés à plus de 70%, est-il indiqué sur le site consacré au forum « Anticontrefaçon ».

    La guerre aux produits illégaux est déclarée depuis longtemps en Russie : elle est menée par le ministère de l’intérieur, le service des douanes et d’autres départements. Il convient de constater certains succès. En 2011 le taux de contrefaçon a baissé de près de la moitié à Moscou.

    Or, la part de la contrefaçon importée en Russie est très importante : plus d’un tiers des importations. Les produits falsifiés sont vendus le plus souvent dans les petits magasins et en ligne. Il en est ainsi dans le monde entier. Interpol a fermé début octobre 18 mille sites vendant des médicaments falsifiés. Une centaine de pays ont pris part à l’opération.

    Les scientifiques russes proposent une solution commode pour les fournisseurs et les consommateurs. Il s'agit d'un système de marques protégées individuellement pour chaque article, ou du contrôle de la marque. Il est possible de vérifier grâce au code d’identification l’authenticité du produit au moyen d’un SMS ou sur le site. Si le produit est falsifié, il est possible de le rapporter au magasin ou d’y envoyer des inspecteurs. Le consommateur ayant envoyé un SMS reçoit un bonus.

    Il existe au total dans le monde plus de 200 technologies de protection de l’authenticité des produits. Il est possible que la méthode russe soit appliquée à grande échelle. T

    Lire aussi:

    Original trop cher ou mode du fake, la contrefaçon a la cote!
    Contrefaçon à toutes les sauces
    La contrebande de médicaments contrefaits fait rage en Afghanistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik