Ecoutez Radio Sputnik
Economie

Nouvelle explosion d'un gazoduc en Turquie: Gazprom augmente ses livraisons

Economie
URL courte
05800

Le groupe public gazier russe Gazprom a annoncé vendredi avoir augmenté ses exportations de gaz vers la Turquie, les portant au niveau maximal de 48 millions de m ³ par jour, suite à une nouvelle explosion sur un gazoduc turco-iranien.

Le groupe public gazier russe Gazprom a annoncé vendredi avoir augmenté ses exportations de gaz vers la Turquie, les portant au niveau maximal de 48 millions de m ³ par jour, suite à une nouvelle explosion sur un gazoduc turco-iranien.

"Une explosion s'est produite sur le gazoduc de l'Anatolie orientale, près de la ville turque d'Ağrı, dans la nuit du 18 au 19 octobre. L'Iran a suspendu les livraisons de gaz. La société turque Botas a demandé à Gazprom d'augmenter les livraisons de gaz naturel par le pipeline Blue Stream au niveau maximal de 48 millions de m³ par jour. Gazprom a satisfait cette demande. Jeudi, la Turquie a importé 32 millions de m³ de gaz", lit-on dans un communiqué de Gazprom.

La société russe avait déjà porté ses exportations de gaz vers la Turquie de 60%, à 48 millions de m³, à la demande de la société turque Botas le 8 octobre, suite à une explosion sur le gazoduc acheminant du gaz iranien vers la Turquie.

Le gazoduc Blue Stream existe depuis novembre 2005. Projet commun du russe Gazprom, du turc Botas et de l'italien ENI, il fournit du gaz russe à la Turquie. Sa longueur totale est de 1.213 km. Un tronçon du pipeline passe par le fond de la mer Noire, reliant le littoral russe à la côte turque.

 

Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres