Ecoutez Radio Sputnik
    Jean de Gliniasty, ambassadeur de France à Moscou de mai 2009 à octobre 2013

    Russie-France : une délégation d’hommes d’affaires français à Khabarovsk

    © Sputnik. Ekaterina Chesnokova © RIA Novosti. Arteom Zhitenev
    1 / 2
    Economie
    URL courte
    0 9 0 0

    Une délégation d'hommes d'affaires français dirigée par l'ambassadeur de France en Russie Jean de Gliniasty est arrivée en visite de travail à Khabarovsk (Extrême-Orient), annonce mardi le service de presse du gouvernement de la région.

    Une délégation d'hommes d'affaires français dirigée par l'ambassadeur de France en Russie Jean de Gliniasty est arrivée en visite de travail à Khabarovsk (Extrême-Orient), annonce mardi le service de presse du gouvernement de la région.

    La délégation a été reçue par le gouverneur par intérim de la région, Viatcheslav Chport, qui a indiqué que la France était un des principaux partenaires européens de la région, le volume des échanges commerciaux s'étant chiffré à 43,6 millions de dollars en 2012.

    Selon le responsable russe, la coopération entre la France et la région connaît un succès indiscutable dans le domaine de la construction aéronautique, la société russe Saturn et la Snecma Moteurs française ayant mis au point et construit les moteurs de l'avion russe Superjet-100.

    "Notre coopération dans le domaine de la construction aéronautique se développe avec beaucoup de succès. Plus de 200 contrats d'achat de Superjet-100 ont déjà été signés. Aussi, notre objectif actuel est-il d'intensifier la construction en série des avions Superjet-100 et de trouver de nouveaux débouchés en Asie, en Europe et en Amérique latine", a souligné l'ambassadeur français, cité en russe par le service de presse.

    Lire aussi:

    L’avion russe Sukhoi Superjet 100 élargit sa géographie de livraison
    Comment sont fabriqués les «cœurs» des avions russes
    Le Mexique prêt à acheter 10 avions SSJ100 supplémentaires à la Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik