Ecoutez Radio Sputnik
    La Russie garantit la fiabilité des investissements étrangers

    La Russie garantit la fiabilité des investissements étrangers

    © Photo : RIA Novosti
    Economie
    URL courte
    0 2 0 0

    Comment assurer l’afflux d’investissements à long terme dans l’économie russe ? Les délégués au forum d’investissements « La Russie appelle ! » réunis à Moscou ont essayé de répondre à cette question.

    La Russie appelle les investisseurs en s’engageant à leur garantir des bénéfices et la fiabilité des investissements, a déclaré le ministre du développement économique Alexei Oulioukaev. Le ministre des finances Anton Silouanov a pour sa part déclaré que le pays réunirait comme par le passé les conditions idéales pour les investisseurs étrangers. Le gouvernement n’entend pas durcir le fardeau fiscal. A la différence d’autres pays, la demande d’investissements n’a pas sensiblement diminué en Russie et se rétablit. Le taux d’inflation sera en baisse à l’avenir également, a dit la première vice-présidente de la Banque de Russie Ksenia Youdaeva :

    « Nous espérons que la baisse du taux d’inflation jusqu’à 3-4 % constituera le changement structurel suivant qui rendra possible un financement et les investissements plus prolongés en vue d’étendre l’horizon pour les agents économiques.»

    La compagnie chinoise de pétrole et de gaz CNPC fait partie des gros investisseurs étrangers prêts à placer ses capitaux dans des projets russes. La signature du mémorandum sur la compréhension mutuelle entre cette corporation et Vnechtorgbank a été rendue publique au forum. Le groupe bancaire russe consultera et aidera les investisseurs chinois à placer leurs capitaux dans divers projets russes, a dit le vice-président de VTB Ricardo Orchel :

    «Nous avons conclu le mémorandum sur la coopération qui suppose la participation de VTB sur une base exclusive aux projets de la CNPC en Russie et en CEI ».

    Le gouvernement doit développer en outre le partenariat public-privé. C’est ce qui se produit, notamment, pour la construction du nouveau terminal de l’aéroport « Poulkovo » à Saint Pétersbourg. Il est prévu de construire un pont sur la Kama en Oudmourtie. La Banque est créancière et actionnaire du projet. Le pont s’étendra sur 15,5 kilomètres. Le projet est évalué à près de 14 milliards de roubles. 

    Selon les délégués au forum, la sortie de l’Etat du capital des grandes compagnies doit stimuler l’afflux d’investissements en Russie. 250 milliards de dollars ont été versés, grâce à la privatisation, au budget pendant trois trimestres de 2013. Les actions d’« Inter RAO », d’« Alrosa » et de plusieurs autres compagnies seront mises sur le marché avant la fin de l’année en cours.   /N

    Lire aussi:

    La Russie monte encore dans le top 10 des pays européens pour les investisseurs étrangers
    Climat des affaires en Russie: il y a de quoi être optimiste
    Poutine: la croissance des investissements dépasse celle du PIB
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik