Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    South Stream: le russe Gazprom export signe un accord sur le transport de gaz

    Economie
    URL courte
    Le gazoduc South Stream (382)
    0 1 0 0

    Gazprom export, une filiale du groupe public russe Gazprom, a signé mercredi un accord sur le transport de gaz par le gazoduc paneuropéen South Stream avec la société South Stream Transport BV à Paris, a annoncé Gazprom dans un communiqué.

    Gazprom export, une filiale du groupe public russe Gazprom, a signé mercredi un accord sur le transport de gaz par le gazoduc paneuropéen South Stream avec la société South Stream Transport BV à Paris, a annoncé Gazprom dans un communiqué.

    Les actionnaires de South Stream Transport BV, y compris le PDG de Gazprom Alexeï Miller, se sont réunis dans la capitale française pour adopter un calendrier des travaux de construction du gazoduc, un budget à long terme de la société et pour confirmer que la première conduite du tronçon sous-marin du gazoduc serait mise en exploitation avant la fin de 2015.

    Le chantier de South Stream a été lancé le 7 décembre 2012 non loin d'Anapa, sur le littoral russe de la mer Noire. Au total, le gazoduc comprendra quatre conduites d'une capacité de 15,75 milliards m³ de gaz chacune.

    D'une capacité de 63 milliards de m³ de gaz, le gazoduc South Stream long d'environ 931 km reliera la Russie à l'Europe occidentale en contournant l'Ukraine, pays de transit source de plusieurs conflits ayant provoqué les coupures d'approvisionnement à l'Europe. Le gazoduc doit entrer en service au premier trimestre de 2016 pour atteindre sa pleine capacité en 2018. Le coût total du projet est évalué à 16 milliards de dollars, tronçons terrestres y compris.

    Les travaux seront pilotés par la société South Stream Transport BV. Son capital est détenu par le russe Gazprom (50%), l'italien Eni (20%), l'allemand Wintershall et le français EDF (15% chacun). 

    Une partie du pipeline passera par le fond de la mer Noire, dans les eaux territoriales turques, et reliera le littoral russe au littoral bulgare. Après avoir atteint la Bulgarie dans la région de Varna, le gazoduc traversera ce pays, ainsi que la Serbie, la Hongrie et la Slovénie pour aboutir à Tarvisio, dans le nord-est de l'Italie. Des embranchements du pipeline achemineront du gaz vers la Croatie et la République serbe de Bosnie.

    Dossier:
    Le gazoduc South Stream (382)

    Lire aussi:

    Turkish Stream: Gazprom entame la construction du gazoduc
    Turkish Stream: Gazprom a créé toutes les conditions pour construire sa partie marine
    Turkish Stream: la Russie et la Hongrie signent
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik