Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Pont entre Russie et Ukraine: un projet onéreux, mais nécessaire (Medvedev)

    Economie
    URL courte
    0 10

    La Russie et l'Ukraine construiront un pont enjambant le détroit de Kertch (qui relie la mer d'Azov à la mer Noire), a déclaré mardi le premier ministre russe Dmitri Medvedev, soulignant qu'il s'agissait d'un projet onéreux mais très important pour les deux pays.

    La Russie et l'Ukraine construiront un pont enjambant le détroit de Kertch (qui relie la mer d'Azov à la mer Noire), a déclaré mardi le premier ministre russe Dmitri Medvedev, soulignant qu'il s'agissait d'un projet onéreux mais très important pour les deux pays.

    "Ce pont est attendu depuis longtemps. Il s'agit d'un projet onéreux, complexe et nécessitant une analyse minutieuse. Il n'en reste pas moins que cet ouvrage est indispensable, car il permettrait d'améliorer les contacts entre les gens et, bien sûr, de renforcer les liens entre les deux régions", a indiqué M. Medvedev lors d'une conférence de presse à l'issue de la 10e réunion de la Commission intergouvernementale russo-ukrainienne pour la coopération économique.

    La Russie et l'Ukraine ont repris le projet de pont reliant la Crimée au Caucase après l'élection de Viktor Ianoukovitch à la présidence de l'Ukraine au début de 2010. Il s'agit d'un ouvrage dont la maquette a été présentée à M. Medvedev, alors président russe, et à son homologue ukrainien lors du premier forum régional russo-ukrainien en 2010.

    Fin novembre 2010, Moscou et Kiev ont signé un mémorandum d'entente sur la construction d'un pont  au-dessus du détroit de Kertch qui sépare la péninsule ukrainienne de Crimée du Caucase russe.

    Le pont constituera également un élément important d'une autoroute qu'il est prévu de construire autour de la mer Noire.

    Long de 4,2 kilomètres et large de 22 mètres, le pont passera à une hauteur de 50 mètres au-dessus du détroit. D'une capacité d'environ 20 millions de personnes par an, l'ouvrage sera doté de trottoirs pour piétons, d'une autoroute et d'une ou deux voies ferrées.

    Le coût du projet est évalué à 24 milliards de roubles (environ 547,7 millions d'euros).

    Lire aussi:

    La circulation sur le pont de Crimée, c’est pour quand?
    Le Français PTC Fayat Group a utilisé le pont de la Crimée dans une vidéo promotionnelle
    La Garde nationale russe a trouvé un moyen de protéger le pont de Crimée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik