Economie
URL courte
0 22
S'abonner

Le PDG du groupe pétrolier russe Rosneft, Igor Setchine, estime qu'il est inutile de produire du gaz de schiste en Russie.

Le PDG du groupe pétrolier russe Rosneft, Igor Setchine, estime qu'il est inutile de produire du gaz de schiste en Russie. 

"La Russie possède du gaz naturel et un grand nombre de gisements de pétrole traditionnels", a déclaré mercredi M. Setchine aux journalistes, précisant qu'il ne voyait aucune nécessité de produire du gaz de schiste dans le pays.

La même idée a été formulée mercredi par le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak.

Selon le PDG de Rosneft, "il y a lieu de penser que le gaz et le pétrole de schistes caractériseront essentiellement les marchés de consommation aux Etats-Unis et au Canada". D'après M. Setchine, cela s'explique par le fait que ces pays possèdent des infrastructures évoluées et que leur législation foncière est très différente des normes en vigueur en Europe.

Le patron de Rosneft avait auparavant déclaré que la production grandissante de gaz de schiste aux Etats-Unis ne menaçait pas les projets de sa compagnie, car le coût de revient élevé de cet hydrocarbure excluait toute possibilité de le voir exporté.

Cette affirmation va pourtant à l'encontre de l'avis de nombreux experts qui prédisent un développement considérable du marché mondial des gaz non traditionnels (gaz de schistes, gaz de roches-mères et méthane présent dans les couches de charbon).

Lire aussi:

Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Covid-19: «Président africain cherche clinique européenne?» Revenez une autre fois!
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook