Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Gaz: Ukraine, Croatie et Hongrie créeront un corridor adriatique

    Economie
    URL courte
    0 12 0 0

    L'Ukraine, la Croatie et la Hongrie ont convenu de créer un corridor gazier adriatique, a annoncé vendredi le ministère ukrainien de l'Energie dans un communiqué.

    L'Ukraine, la Croatie et la Hongrie ont convenu de créer un corridor gazier adriatique, a annoncé vendredi le ministère ukrainien de l'Energie dans un communiqué.

    Selon le document, le ministre de l'Energie Edouard Stavitski a paraphé à Bruxelles au nom du gouvernement ukrainien une déclaration tripartite signée avec la Hongrie et la Croatie. Ce document prévoit la mise en place d'un système de pipelines servant à acheminer du gaz en direction de l'Ukraine. La Commission européenne a vivement soutenu ce projet.

    Le gazoduc adriatique sera connecté au terminal GNL que la Croatie envisage de construire sur l'île de Krk, en mer Adriatique (projet Adria LNG).

    "La Croatie, la Hongrie et l'Ukraine développent avec l'Union européenne des infrastructures faisant appel à de hautes technologies. Il s'agit de gazoducs de transport et d'interconnexion", a déclaré le commissaire européen à l'Energie Günther Oettinger à l'issue de négociations avec M. Stavitski.

    "Nous avons réglé toutes les questions concernant l'itinéraire du futur corridor gazier. Je dirais qu'il s'agit d'un réseau adriatico-hongrois destiné à acheminer du gaz naturel depuis le terminal GNL sur l'île de Krk, en Croatie, via les gazoducs hongrois vers nos capacités de stockage", a ajouté le ministre ukrainien.

    L'Ukraine, qui se croit pénalisée par le prix élevé du gaz russe, a décidé d'acheter cet hydrocarbure à l'Europe. En mai 2012, le groupe Naftogaz Ukraine et le consortium allemand RWE ont conclu un accord-cadre d'achat/vente de gaz. Lancées en novembre 2012, les livraisons ont été effectuées au départ via la Pologne. Fin mars dernier, l'Ukraine a également commencé à recevoir du gaz naturel via la Hongrie.

    Lire aussi:

    Turkish Stream: la Russie et la Hongrie signent
    La Russie entend participer à la construction d’un gazoduc au Maroc
    Croatie: la condamnation des crimes du régime oustachi pronazi n’est pas unanime
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik