Ecoutez Radio Sputnik
    Gaz impayé par l'Ukraine : la Russie pourrait établir le prépaiement

    Gaz impayé par l'Ukraine : la Russie pourrait établir le prépaiement

    © Photо: SXC.hu
    Economie
    URL courte
    0 0 0 0

    Le gaz ne peut pas être livré en échange de promesses. L’Ukraine n’a pas toujours payé sa facture pour le mois d'août. Si le problème n’est pas réglé dans un proche avenir, la Russie pourrait introduire un système de prépaiement du gaz livré dans ce pays, a déclaré le premier ministre russe Dmitri Medvedev.

    Actuellement, Kiev doit 882 millions de dollars à la Russie, annonce le PDG du géant gazier russe Gazprom Alexeï Miller. Tout en reconnaissant que cette dette existe, le premier ministre ukrainien Nikolaï Azarov ne considère pas le problème comme critique. Une déclaration qui ne ravit pas le gouvernement russe. Voila ce qu’en pense le premier ministre russe Dmitri Medvedev.

    « Il faut affirmer notre position et proposer un autre mécanisme de calcul. D'après les déclarations que nous entendons, nos collègues ne voient pas de problème [à la dette, ndlr]. S’il n’y en a pas, pas besoin de payer. Par conséquence, le système de prépaiement sera introduit. »

    Répondant au premier ministre russe, Nikolaï Azarov a déclaré que les autorités ukrainiennes contrôlaient la situation. Néanmoins, la façon de la régler est difficile à envisager, compte tenu du problème financier majeur qu'éprouve le Naftogaz ukrainien. Nous vous proposons d’écouter Alexandre Passetchnik, chef analytique du Fonds national pour la sécurité énergétique.

    « Le bien-être financier de Naftogaz est en danger, en d’autres termes le gazier ukrainien est sur le point de faire faillite. Au terme de plusieurs débats à la Rada, des finances ont été débloquées pour ne pas laisser couler la compagnie. Il est évident que la situation financière est vraiment pénible. »

    Ce qui constitue bien là un paradoxe. En effet, la Russie octroie des crédits à l’Ukraine pour qu’elle lui achète du gaz, souligne l’expert russe.

    En même temps, la menace d’introduire un système de prépaiement permettra de discipliner les partenaires ukrainiens, font remarquer les experts. En ce qui concerne la dette ukrainienne, elle pourra être réglée sans recours à des mesures sévères, écartant ainsi une nouvelle « guerre du gaz ».    N

    Lire aussi:

    Nord Stream 2: le président ukrainien dénonce une vengeance de Moscou
    L’Ukraine devra payer sa dette de 3 mds USD à Moscou sur décision d’un tribunal londonien
    La dette publique de l’Ukraine franchit la barre des 76 mds USD
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik