Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    South Stream: la Serbie donne son feu vert

    Economie
    URL courte
    Le gazoduc South Stream (382)
    0 0 0

    Les autorités serbes ont délivré jeudi un certificat autorisant la construction du tronçon serbe du gazoduc South Stream, destiné à acheminer du gaz russe en Europe centrale et du Sud sous la mer Noire.

    Les autorités serbes ont délivré jeudi un certificat autorisant la construction du tronçon serbe du gazoduc South Stream, destiné à acheminer du gaz russe en Europe centrale et du Sud sous la mer Noire. 

    Pendant la cérémonie tenue à Belgrade, le ministre serbe du Bâtiment et de l'Urbanisme Velimir Ilic a signé le certificat et l'a remis au directeur exécutif de la société South Stream Serbia AG, Dusan Bajatovic.

    Les travaux de construction du tronçon serbe du gazoduc South Stream, long de plus de 400 km, débuteront le 24 novembre à Kovilj, à 70 km au nord de Belgrade, pour durer deux ans. Le coût de la partie serbe du projet s'élève à 1,925 milliard d'euros, selon M.Bajatovic.

    Créée en novembre 2009, South Stream AG est détenue par la société serbe Srbijagas (49%) et le groupe public russe Gazprom (51%).

    D'une capacité de 63 milliards de m³ de gaz, le gazoduc South Stream est appelé à diminuer la dépendance des fournisseurs et des consommateurs vis-à-vis des pays transitaires, en l'occurrence l'Ukraine.  Le gazoduc, qui comprendra quatre conduites de 15,75 milliards de m³ chacune, doit entrer en service au premier trimestre de 2016 pour atteindre sa pleine capacité en 2018.

    Une partie du pipeline passera par le fond de la mer Noire, dans les eaux territoriales turques, et reliera le littoral russe au littoral bulgare. Après avoir atteint la Bulgarie dans la région de Varna, le gazoduc traversera ce pays, ainsi que la Serbie, la Hongrie et la Slovénie pour aboutir à Tarvisio, dans le nord-est de l'Italie. Des embranchements du pipeline achemineront du gaz vers la Croatie, la République serbe de Bosnie et le Kosovo.

    Dossier:
    Le gazoduc South Stream (382)

    Lire aussi:

    La Serbie souhaite acheter du gaz russe via le Turkish Stream
    Belgrade s’attend à ce que le 2e pipeline Turkish Stream traverse la Serbie
    Turkish Stream: y aura-t-il de la place pour la Serbie?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik