Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Gaz: le chinois CNPC rachète 20% du projet russe Yamal LNG

    Economie
    URL courte
    0 50

    Le plus grand producteur privé de gaz russe Novatek a vendu 20% du projet Yamal LNG à la China National Petroleum Corporation (CNPC) pour 1,117 milliard de dollars, a annoncé Novatek dans un communiqué.

    Le plus grand producteur privé de gaz russe Novatek a vendu 20% du projet Yamal LNG à la China National Petroleum Corporation (CNPC) pour 1,117 milliard de dollars, a annoncé Novatek dans un communiqué.

    "Novatek a finalisé la vente de 20% du projet Yamal LNG à la société CNODC, filiale de la China National Petroleum Corporation (CNPC). A présent, Novatek détient 60% du projet, le groupe français Total 20% et CNPC 20%", a indiqué Novatek.

    CNPC a payé 468 millions de dollars à Novatek en janvier dernier et a effectué deux versements dans le capital statutaire de Yamal LNG (410 millions de dollars en janvier et 143 millions de dollars en février). La société chinoise a en outre remboursé 95 millions de dollars dépensés par Novatek dans le cadre du projet. Novatek s'est pour sa part engagé de signer un contrat à long terme sur la livraison d'au moins 3 millions de tonnes de gaz liquéfié par an en Chine.

    Le projet Yamal LNG prévoit la construction d'une usine de liquéfaction de gaz naturel d'une capacité de 16,5 millions de tonnes de GNL qui sera alimentée par le gisement de Yuzhny Tambei. Les opérateurs du projet envisagent en outre de mettre en place d'ici 2016 un terminal maritime de GNL et un aéroport à Sabetta (nord-est de la péninsule du Iamal) et une flottille de méthaniers de classe arctique. Le coût total du projet atteint 26,9 milliards de dollars.

    Lire aussi:

    Platini placé en garde à vue pour corruption sur la Coupe du monde au Qatar
    Un vol Paris-San Francisco atterrit d'urgence à Roissy
    Les sirènes d'alerte retentissent à la frontière israélo-libanaise, selon l'armée israélienne
    Tags:
    gaz naturel liquéfié (GNL), gaz, Yamal LNG, Novatek, CNPC
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik