Ecoutez Radio Sputnik
    Traité d'Union eurasiatique : Minsk apposera sa signature sous conditions

    Traité d'Union eurasiatique : Minsk apposera sa signature sous conditions

    Photo : RIA Novosti
    Economie
    URL courte
    0 0 0

    La Biélorussie ne signera le traité sur la création de l'Union économique eurasiatique (UEE) qu'après s'être entendue avec la Russie sur la taxe à l'exportation des produits pétroliers obtenus à partir du pétrole brut russe, a annoncé mercredi aux journalistes le président de la Banque biélorusse du développement Sergueï Roumas.

    La Biélorussie ne paie pas de taxe sur le pétrole brut qu'elle reçoit de Russie, mais verse au budget russe les droits de douane qu'elle perçoit sur ses exportations de produits de raffinage vers l'Europe.

    Minsk souhaite garder cet argent pour lui.

    « Les présidents des pays membres de l'Union douanière [Russie, Biélorussie, Kazakhstan] nous ont demandé de préparer le traité tripartite afin qu'il soit signé le 29 mai [lors du sommet de la « troïka » à Astana] », a déclaré M. Roumas.

    Ceci étant, une série de questions très sensibles pour la Biélorussie ont été renvoyées à la période transitoire allant jusqu'à 2025. Ces questions, qui concernent en premier lieu les livraisons de pétrole et de produits pétroliers, feront l'objet de négociations bilatérales entre Minsk et Moscou, a précisé le président de la Banque du développement.

    « Vu l'importance de ces questions pour la Biélorussie, nous voudrions savoir comment les relations entre les deux pays évolueront dans le secteur pétrolier à partir de 2015 », a indiqué M. Roumas.

    Et d'ajouter que « la disposition de Minsk à signer le traité tripartite dépendra des résultats obtenus dans la définition des relations bilatérales dans ce secteur ».

    Minsk a accueilli mardi une réunion du Conseil économique supérieur eurasiatique tenue au niveau des chefs d'Etat. A l'issue du sommet, le président de la Commission économique eurasiatique Viktor Khristenko a annoncé que les marchés communs du pétrole et du gaz seraient mis en œuvre au plus tard en 2025. En attendant, les taxes sur les produits pétroliers continueront à être régulées par Minsk et Moscou sur une base bilatérale.

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    Berlin cite la condition des négociations sur la levée des sanctions contre Moscou
    Accords de Minsk: anniversaire d'une paix manquée
    L'application des accords de Minsk n'est pas une obligation unilatérale de Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik