Ecoutez Radio Sputnik
    Bahreïn va investir davantage d’argent en Russie

    Bahreïn va investir davantage d’argent en Russie

    © Collage : ru.wikipedia.org/La Voix de la Russie
    Economie
    URL courte
    0 0 0

    Le Royaume de Bahreïn est prêt à investir davantage d’argent dans l’économie russe. Les parties se sont entendues pour développer leur coopération en matière énergétique, de transports, technique et militaire.

    Nombre d’accords ont déjà été signés, dont certains relatifs à l’encouragement et la protection mutuelle des capitaux placés, ainsi qu’un projet d’accord entre le Fonds russe des investissements directs et le Holding d’investissements de Bahreïn. Les investissements conjoints pourraient se chiffrer à un milliard de dollars.

    Le royaume de Bahreïn possède une base de ressources considérable et un potentiel financier solide. Bahreïn s’est déjà intéressé à des projets d’infrastructure en Russie, notamment à un pont à construire sur le détroit de Kertch. La Russie entend pour sa part élargir le marché des marchandises et des services.

    Selon Konstantin Simonov, président du Fonds de la sécurité énergétique nationale, « il est logique que la Russie développe et affermisse ses rapports avec les Etats du Sud-est asiatique et les Etats du Moyen-Orient. Je pense aussi aux Etats d’Amérique latine. Mais le royaume de Bahreïn a lui aussi besoin d’une diversification des contacts économiques et politiques extérieurs, car la traditionnelle orientation vers les Etats-Unis semble de même assez controversée pour les pays du Moyen Orient. »

    Les Etats-Unis n’ont pas laissé, bien sûr, sans attention le partenariat de la Russie avec Bahreïn. Washington a immédiatement exprimé au royaume arabe son mécontentement à propos de sa décision de conclure un accord d’investissement avec Moscou. Ce qui ne surprendra pas. D’autant que Bahreïn est le principal centre financier du monde arabe. Toutefois, le Royaume est souverain et pourrait ne pas répondre à la réaction des Etats-Unis. D’autant qu’en substance, les investissements seront effectués uniquement dans l’économie russe par Bahreïn. Certains autres Etats arabes, pour certaines raisons politiques, ne peuvent pas avoir de rapports directs avec la Russie. Mais cela devient faisable par l’intermédiaire de Bahreïn, dit Evguéni Satanovski, président de l’Institut du Proche-Orient :

    « L’économie russe va sûrement connaître une renaissance grâce aux sanctions imposées, car les importations seront remplacées inévitablement par un essor de l’industrie et de la recherche nationale. »

    De l’avis des experts, en développant sa coopération avec Bahreïn, la Russie diversifiera visiblement la structure de son économie nationale et étendra ses liens avec le monde arabe. En obtenant accès à l’un des centres financiers du monde, la Russie sera présente dans tous les systèmes financiers arabes importants. N

    Lire aussi:

    Bahreïn, nouvel «homme malade» du Proche-Orient?
    Blocus commercial: Doha dépose plainte contre les pays arabes devant l’OMC
    Bahreïn négocie l’achat de S-400 russes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik