Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    GNL: la Chine prête à investir 20 mds USD en Russie (Novatek)

    Economie
    URL courte
    Forum économique de Saint-Pétersbourg 2014 (46)
    0 32
    S'abonner

    Les banques chinoises sont prêtes à investir près de 20 milliards de dollars dans une usine de liquéfaction de gaz au Iamal, a annoncé le copropriétaire du plus grand producteur de gaz privé russe Novatek, Guennadi Timtchenko.

    Les banques chinoises sont prêtes à investir près de 20 milliards de dollars dans une usine de liquéfaction de gaz au Iamal, a annoncé jeudi à Saint-Pétersbourg le copropriétaire du plus grand producteur de gaz privé russe Novatek, Guennadi Timtchenko.

    Selon M.Timtchenko, le coût total du projet Yamal LNG s'élève à 27 milliards de dollars.

    La Vneshekonombank russe, Gazprombank, la société Yamal LNG et la Banque chinoise du développement ont signé mardi un mémorandum prévoyant le financement du projet à partir du quatrième trimestre de 2014.

    Novatek et la China National Petroleum Corporation (CNPC) ont annoncé le 3 mai dernier avoir signé un contrat sur la livraison de 3 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié en Chine dans le cadre du projet Yamal LNG.

    Novatek a vendu 20% du projet Yamal LNG à CNPC pour 1,117 milliard de dollars en février 2014. Le projet prévoit la construction d'une usine de liquéfaction de gaz naturel d'une capacité de 16,5 millions de tonnes de GNL qui sera alimentée par le gisement de Yuzhny Tambei. Les opérateurs du projet envisagent en outre de mettre en place d'ici 2016 un terminal maritime de GNL et un aéroport à Sabetta (nord-est de la péninsule du Iamal) et une flottille de méthaniers de classe arctique. Le coût total du projet atteint 26,9 milliards de dollars.

    Dossier:
    Forum économique de Saint-Pétersbourg 2014 (46)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik