Ecoutez Radio Sputnik
    L'Union économique eurasiatique, un puissant acteur économique du XXIe siècle (député)

    L'Union économique eurasiatique, un puissant acteur économique du XXIe siècle (député)

    © Photo: RIA Novosti/Michael Klimentyev
    Economie
    URL courte
    0 10

    L'Union économique eurasiatique sera un puissant acteur de l'architecture économique et politique mondiale du XXIe siècle, estime Léonide Sloutski, chef du comité pour la CEI à la Douma (chambre basse du parlement russe).

    La Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan ont signé jeudi un accord sur la création de l'Union économique eurasiatique, qui entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2015.

    « La signature aujourd'hui à Astana d'un accord sur la création de l'Union économique eurasiatique est un jour historique, sans exagération. La Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan entrent dans une nouvelle ère de mise en place d'une nouvelle association d'intégration qui, sans l'ombre d'un doute, sera un puissant acteur dans l'architecture économique et politique mondiale du XXIe siècle », a déclaré aux journalistes Léonide Sloutski.

    D'après le député, l'Union sera une sorte de pont entre l'Europe, victime d'une récession économique depuis plusieurs années, et la région Asie-Pacifique qui se développe rapidement. Léonide Sloutski a souligné que la Douma ratifierait cet accord au plus vite. « Toutes les procédures sont déjà claires et prêtes, et elles passeront par toutes les instances compétentes immédiatement après la soumission de l'accord. La ratification se fera rapidement », a noté le député.

    Selon lui, la ratification pourrait être synchronisée. « Nous seront en contact avec les comités responsables des parlements du Kazakhstan et de la Biélorussie pour examiner cette question. Mais ce n'est pas d'une nécessité absolue. Quoi qu'il en soit, l'accord sera ratifié au plus vite dans les trois capitales », a ajouté le député.

    Léonide Sloutski est persuadé qu'à terme l'Union se dotera de sa propre composante parlementaire – l'Assemblée interparlementaire eurasiatique - ainsi que d'un espace médiatique commun.

    « Le projet eurasiatique est un projet sérieux et à long terme. Il intégrera également d'autres pays, dont l'Arménie et le Kirghizstan », a conclu le député.

     

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    L’Iran signe un accord d’envergure avec la Russie et ses voisins
    La nouvelle Route de la soie, la multipolarité économique en marche
    La Russie fustige l'éventuelle révocation de l’accord sur le nucléaire iranien par les USA
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik