Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    South Stream: Sofia espère reprendre le projet prochainement

    Economie
    URL courte
    Le gazoduc South Stream (382)
    0 02

    La Bulgarie espère reprendre la construction du gazoduc South Stream sur son territoire d'ici quelques semaines, après avoir reçu des explications appropriées de la part de la Commission européenne, a déclaré jeudi le ministre bulgare des Affaires étrangères Kristian Viguenin en visite à Belgrade.

    La Bulgarie espère reprendre la construction du gazoduc South Stream sur son territoire d'ici quelques semaines, après avoir reçu des explications appropriées de la part de la Commission européenne, a déclaré jeudi le ministre bulgare des Affaires étrangères Kristian Viguenin en visite à Belgrade.

    La réalisation de ce projet a été suspendue début juin par le premier ministre bulgare Plamen Orecharski au motif qu'il devait consulter  la Commission européenne.

    "Nous entretenons un dialogue direct et permanent avec la Commission européenne au sujet des conditions de réalisation de ce projet, et j'espère qu'au cours des prochaines semaines, nous recevrons des explications et pourrons poursuivre les travaux", a indiqué M. Viguenin aux journalistes en évoquant les perspectives du projet South Stream.

    Le chef de la diplomatie bulgare a réaffirmé que ce gazoduc était extrêmement important pour la sécurité énergétique de l'Europe du sud-est.

    Cet avis est partagé par son homologue serbe, Ivica Dacic, persuadé que la réalisation du projet était une question liée à la sécurité énergétique plutôt qu'aux relations avec Moscou.

    "La Serbie subirait des pertes économiques et énergétiques substantielles si la construction du gazoduc South Stream était arrêtée. La Commission européenne ne propose aucune alternative", a déclaré M. Dacic.

    Selon lui, la Serbie espère que le transit de gaz par ce pipeline lui rapportera à l'avenir des centaines de milliards d'euros par an.

    Le gazoduc South Stream, qui reliera la Russie à la Bulgarie par le fond de la mer Noire en contournant l'Ukraine, comprendra quatre conduites de 15,75 milliards de mètres cubes chacune. La première d'entre elles doit entrer en service à la fin de 2015.

    Le chef du gouvernement bulgare a pris la décision de suspendre les travaux de construction après avoir rencontré une délégation de sénateurs américains qui comprenait, entre autres, John McCain, partisan de la ligne dure avec Moscou.

    Dossier:
    Le gazoduc South Stream (382)

    Lire aussi:

    Turkish Stream: la Bulgarie et la Serbie veulent signer
    Turkish Stream: y aura-t-il de la place pour la Serbie?
    Belgrade s’attend à ce que le 2e pipeline Turkish Stream traverse la Serbie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik