Economie

Nucléaire: le Japon relance une centrale trois ans après Fukushima

Economie
URL courte
0 13
S'abonner

Le Japon a décidé de relancer la centrale nucléaire à Satsumasendai (sud), trois ans après l'accident de Fukushima de 2011 qui a entraîné l'arrêt des 50 réacteurs nucléaires japonais.

Le Japon a décidé de relancer la centrale nucléaire à Satsumasendai  (sud), trois ans après l'accident de Fukushima de 2011 qui a entraîné l'arrêt des 50 réacteurs nucléaires japonais.

Le maire de Satsumasendai, Hideo Iwakiri, a approuvé mardi la décision de relancer la centrale adoptée par l'assemblée législative locale. La Commission japonaise pour le contrôle du nucléaire civil a donné en juillet son feu vert à la remise en exploitation des réacteurs 1 et 2 de la centrale de Satsumasendai appartenant au groupe Kyushu Electric Power. Selon la commission, les réacteurs répondent aux nouvelles normes de sécurité adoptées suite à l'accident survenu à la centrale nucléaire de Fukushima le 11 mars 2011.

Les centrales nucléaires japonaises ont assuré près de 30% des besoins énergétiques du pays avant l'accident de Fukushima, classé au degré de gravité maximal de 7 sur l'échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques (INES), à égalité avec la catastrophe de Tchernobyl.

La centrale nucléaire japonaise de Fukushima-1 a été le théâtre d'une série d'accidents à la suite du séisme et du tsunami du 11 mars 2011. Ses six réacteurs ont été fortement endommagés et leur système de refroidissement est tombé en panne après une coupure d'électricité provoquée par le tsunami. Des traces de césium et d'iode radioactifs ont été détectées dans le sol, l'eau de mer et les denrées alimentaires à plusieurs centaines de kilomètres de la centrale. Les autorités ont évacué la population vivant dans un rayon de 20 km autour de la centrale. Les travaux de décontamination et le démontage des réacteurs accidentés devraient prendre de 30 à 40 ans.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Un Algérien et une Marocaine interpellés pour adultère, ils risquent jusqu’à deux ans de prison au Maroc
Abandonné à cause de ses yeux «choqués», un husky trouve enfin un foyer – photo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik