Economie

Russie-Turquie: promouvoir les échanges en monnaies nationales

Economie
URL courte
0 21
S'abonner

La Russie et la Turquie envisagent d'utiliser activement les monnaies nationales dans leurs échanges réciproques et de lever les obstacles entravant ce processus, indique le procès-verbal d'une réunion de la commission intergouvernementale russo-turque tenue mercredi à Moscou.

La Russie et la Turquie envisagent d'utiliser activement les monnaies nationales dans leurs échanges réciproques et de lever les obstacles entravant ce processus, indique le procès-verbal d'une réunion de la commission intergouvernementale russo-turque tenue mercredi à Moscou.

"Demander au groupe de travail chargé de la coopération financière et bancaire de poursuivre le travail visant à éliminer les obstacles constatés et à stimuler les règlements dans les monnaies nationales de la Russie et de la Turquie", lit-on dans le procès-verbal.

Les participants à la réunion ont souligné l'absence de restrictions juridiques et infrastructurelles frappant les paiements en devises nationales entre les deux pays.

En juillet dernier, la Turquie a proposé à la Russie d'utiliser les monnaies nationales dans leur commerce réciproque afin de se débarrasser progressivement du dollar.

En 2013, les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint 32,7 milliards de dollars. La Russie arrive en deuxième position parmi les partenaires commerciaux de la Turquie après l'Union européenne, et la Turquie se classe huitième parmi les partenaires de la Russie.

L'idée de passer progressivement au rouble et à la livre turque a été vivement soutenue par Moscou qui juge cette démarche très importante pour réduire le rôle du dollar dans ses échanges extérieurs suite au refroidissement de ses relations avec l'Occident sur fond de crise ukrainienne.

Lire aussi:

Un colis suspect adressé au Pr Raoult envoyé à Marseille, une unité spéciale intervient
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Les Américains vont débarquer à La Rochelle «pour renforcer le flanc Est de l’Europe face à la Russie»
Une femme meurt en chutant d'un manège d’un parc d’attractions dans l’Oise
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook