Economie
URL courte
Chute des prix du pétrole (2016) (171)
110
S'abonner

L'Arabie saoudite ne cherche pas à nuire à la Russie sur le marché mondial du pétrole, a déclaré le PDG du groupe pétrolier russe Rosneft, Igor Setchine.

L'Arabie saoudite ne cherche pas à nuire à la Russie sur le marché mondial du pétrole, a déclaré jeudi le PDG du groupe pétrolier russe Rosneft, Igor Setchine.

"L'Arabie saoudite n'entreprend rien contre la Russie", a indiqué M.Setchine dans une interview à l'édition autrichienne Die Presse.

Selon des experts, l'Arabie saoudite, en grande partie responsable de l'excès de pétrole sur les marchés, s'oppose à la réduction des quotas de production pour affaiblir les positions de la Russie et coordonner ses actions avec la politique des Etats-Unis.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a décidé jeudi de maintenir la production de brut au niveau actuel de 30 millions de barils par jour (mbj) malgré la chute du prix du pétrole sur le marché mondial, qui a déjà atteint son niveau le plus bas depuis quatre ans. Certains pays membres de l'OPEP appelaient à baisser les quotas de production et soutenir ainsi les prix de l'or noir, mais ces requêtes ont été bloquées par l'Arabie saoudite.

Dossier:
Chute des prix du pétrole (2016) (171)

Lire aussi:

Trump: la Russie a envoyé un «très, très grand avion» d'équipements médicaux aux USA
Voici quelques options secrètes des voitures que leurs propriétaires ignorent souvent
Voici la température qui tue le coronavirus
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook