Ecoutez Radio Sputnik
    Maquette dela centrale nucléaire d'Akkuyu

    La centrale nucléaire d'Akkuyu liera Russie et Turquie pour des décennies (Rosatom)

    © Photo. AKKUYU NÜKLEER A.Ş.
    Economie
    URL courte
    0 50
    S'abonner

    La construction de la centrale nucléaire d'Akkuyu, premier site de ce genre en Turquie, sera un projet d'envergure qui liera ce pays à la Russie pendant des dizaines d'années, estime Sergueï Kirienko, directeur général du consortium public russe Rosatom.

    La construction de la centrale nucléaire d'Akkuyu, premier site de ce genre en Turquie, sera un projet d'envergure qui liera ce pays à la Russie pendant des dizaines d'années, estime Sergueï Kirienko, directeur général du consortium public russe Rosatom.

    "Pour nous, c'est un grand honneur de participer à la construction de la centrale nucléaire d'Akkuyu. D'une part, il s'agit d'une grande responsabilité, mais d'autre part, la participation de la Russie à ce projet traduit la confiance témoignée par la partie turque aux spécialistes et aux technologies nucléaires russes", a déclaré M. Kirienko dans une interview à l'agence Anadolu à la veille de sa visite en Turquie au sein d'une délégation conduite par le président russe Vladimir Poutine.

    "La centrale sera opérationnelle pendant au moins 60 ans, mais en réalité, ce délai sera plus important. Je suis convaincu qu'elle fonctionnera pendant 80 à 100 ans. Cela signifie qu'il faudra 10 ans pour concevoir le projet et construire le site lequel sera ensuite exploité pendant 100 ans. Nous avons donc signé un accord qui nous liera pendant plus de 100 ans", a indiqué M. Kirienko.

    La centrale nucléaire d'Akkuyu fera son apparition dans la région Mersin (sud de la Turquie). Elle comprendra quatre réacteurs VVER de conception russe de 1.200 mégawatts chacun.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik