Ecoutez Radio Sputnik
Economie

South Stream: la Russie renonce au projet (Gazprom)

Economie
URL courte
Le gazoduc South Stream (382)
02810

La Russie renonce à la construction du gazoduc South Stream, a annoncé lundi à Ankara le PDG du groupe public russe Gazprom Alexeï Miller.

La Russie renonce à la construction du gazoduc South Stream, a annoncé lundi à Ankara le PDG du groupe public russe Gazprom Alexeï Miller.

"Le projet est clos", a indiqué M.Miller devant les journalistes.

Le président russe Vladimir Poutine, en visite à Ankara, a déclaré lundi que la Russie ne pouvait pas poursuivre la réalisation du projet compte tenu de la position actuelle de la Commission européenne. 

Selon la Commission européenne, le projet South Stream n'est pas conforme aux normes du Troisième paquet énergie, qui interdit à compagnies productrices du gaz de posséder des pipelines principaux dans l'Union européenne.

Le ministre russe du Développement économique Alexeï Oulioukaïev a déjà évoqué fin novembre la possibilité d'abandon du projet South Stream.

Le gazoduc South Stream devait relier la Russie et la Bulgarie par le fond de la mer Noire. Pour réaliser la partie terrestre du pipeline, la Russie a signé des accords intergouvernementaux avec l'Autriche, la Bulgarie, la Croatie, la Hongrie, la Grèce, la Serbie et la Slovénie. Sa construction a débuté le 7 décembre 2012 dans la région d'Anapa (Caucase russe). La première des quatre conduites du gazoduc devait entrer en service fin 2015.

Dossier:
Le gazoduc South Stream (382)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik