Economie
URL courte
Affaire Ioukos (40)
0 01
S'abonner

La Cour européenne des droits de l'homme a rejeté le recours déposé par la Russie contre la décision obligeant Moscou à verser environ 1,86 milliard d'euros aux actionnaires du groupe pétrolier Ioukos, rapporte mardi le journal Kommersant.

Fin octobre, le ministère russe de la Justice a demandé à la CEDH de réviser sa décision condamnant Moscou à payer 1,86 md EUR de dommages et intérêts aux anciens actionnaires du géant pétrolier. Selon une source au sein de la CEDH citée par le quotidien Kommersant, cette plainte a été rejetée lundi.

La décision contestée a été prise en juillet 2014. Auparavant, la Cour de Strasbourg a reconnu la Fédération de Russie coupable d'avoir violé plusieurs dispositions de la Convention européenne des droits de l'homme dans le cadre des poursuites engagées contre le groupe pétrolier et son PDG Mikhaïl Khodorkovski.

La CEDH a cependant refusé de voir un motif politique dans cette affaire, interprétée par certains analystes comme un règlement de comptes entre le Kremlin et l'oligarque Khodorkovski qui manifestait à l'époque des ambitions présidentielles.

 

RIA Novosti

Dossier:
Affaire Ioukos (40)

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Le coup de semonce des anglophones aux pays détenteurs du franc CFA
La Russie bientôt deuxième producteur d’or mondial? «Elle sait que le système financier n’est pas viable»
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik