Ecoutez Radio Sputnik
    L'Ukraine achète du combustible nucléaire aux USA

    L'Ukraine achète du combustible nucléaire aux USA

    © Sputnik . Falin
    Economie
    URL courte
    0 0 0

    La société Energoatom, opérateur des centrales nucléaires ukrainiennes, et le groupe américain Westinghouse ont signé mardi à Bruxelles un accord sur la livraison de combustible nucléaire à l'Ukraine.

    "Je peux confirmer la signature de cet accord", a déclaré à RIA Novosti le chef du bureau d'Energoatom à Bruxelles, Andreï Tiourine.

    "Il a été signé par le président d'Energoatom et le chef du service bruxellois de Westinghouse", a précisé M. Tiourine sans fournir de détails.

    Cherchant à réduire sa dépendance vis-à-vis du producteur de combustible russe, le groupe TVEL, l'Ukraine a décidé de diversifier les livraisons de combustible pour ses quatre centrales nucléaires (Zaporojie, Khmelnitski, Rovno et Ukraine du Sud). A cet effet, Energoatom a prorogé jusqu'en 2020 son accord avec Westinghouse prévoyant la livraison de combustible nucléaire. Des experts ont qualifié cette décision d'"irresponsable".

    En 2012 et 2013, l'Ukraine a enregistré des problèmes de fonctionnement des ensembles de cartouches TBC-W à la centrale Ukraine du Sud. Ces problèmes ont été provoqués par une défaillance technique du combustible livré par Westinghouse.

    Les centrales nucléaires fournissent près de 47% de l'électricité produite en Ukraine, le reste étant fourni par les centrales thermiques et hydrauliques, ainsi que par les sources d'énergie renouvelables. L'insuffisance du gaz stocké dans les réservoirs souterrains et la suspension du travail dans 80% des mines suite aux hostilités dans le Donbass ont provoqué une pénurie de matières énergétiques, donc celle d'électricité.

     

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    Fuite d'uranium radioactif dans une usine de combustible nucléaire américaine
    À la recherche du combustible nucléaire perdu: nouvelle découverte à Fukushima
    50 jours après l’arrestation du journaliste Vychinski, Moscou exige sa libération
    Tags:
    nucléaire civil, combustible nucléaire, Westinghouse, TVEL, Andreï Tiourine, États-Unis, Ukraine