Ecoutez Radio Sputnik
    Ministre grec des Finances, Yanis Varoufakis

    Athènes ne veut plus coopérer avec la troïka des créanciers

    © REUTERS/ Marko Djurica
    Economie
    URL courte
    0 6008553

    Athènes est prêt à resserrer ses liens avec les membres de la zone euro, mais renonce à coopérer avec la troïka des créanciers du pays.

    La Grèce souhaite signer avec la zone euro un nouvel accord qui "permettrait au pays de respirer", mais elle renonce à toute coopération avec la troïka des créanciers, a annoncé le nouveau ministre grec des Finances, Yanis Varoufakis, à l'issue de négociations avec le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, en visite à Athènes. 
     
    "Il faut créer dans la zone euro une atmosphère de confiance qui conduirait à un nouvel accord avec la Grèce afin que cette dernière puisse respirer dans une Europe en pleine croissance", a déclaré M.Varoufakis lors d'une conférence de presse conjointe avec M.Dijsselbloem. 

    Selon le ministre, Athènes est prêt à élargir ses liens avec les membres de la zone euro, mais refuse de poursuivre la coopération avec la troïka des créanciers (Union européenne, Fonds monétaire international et Banque centrale européenne).  

    "Nous n'avons pas l'intention de coopérer avec cette commission tripartite dont l'objectif est d'appliquer un programme que nous trouvons anti-européen", a conclu Yanis Varoufakis. 

    Pour ce dernier, la crise de 2008 est une crise comparable à celle de 1929. 

    "Or, nous n'avons jamais été autorisés à traiter de cette crise comme d'une crise systémique. L'Europe a toujours insisté sur le fait que la crise en Grèce était une crise grecque. Ce n'en est pas une. Nous devons enfin comprendre que si nous voulons une union monétaire, nous devons créer un réseau de solidarités internes", a indiqué M. Varoufakis dans une interview au magazine en ligne Les-Crises.fr.

    Lire aussi:

    Grèce: le modèle européen selon Alexis Tsipras
    Grèce: la victoire de Syriza utile aux peuples européens (Chevènement)
    La Grèce peut et doit rester dans la zone euro (homme politique)
    La Grèce ne pourra pas quitter la zone euro (Commission européenne)
    Tags:
    Fonds monétaire international (FMI), Banque centrale européenne (BCE), Yanis Varoufakis, Grèce
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik