Ecoutez Radio Sputnik
    Logo de Total

    Total maintient ses projets en Russie

    © REUTERS / Stephane Mahe/Files
    Economie
    URL courte
    0 251

    Selon le PDG de Total E&P Russia Jean de Boisséson, Total restera en Russie malgré des difficultés provisoires.

    Le groupe pétrogazier français Total maintient ses projets en Russie, a annoncé jeudi le ministère russe de l'Energie à l'issue d'une rencontre du ministre Alexandre Novak avec le PDG de Total E&P Russia Jean de Boisséson.

    Selon M.Boisséson cité par le ministère, la politique de Total à l'égard de la Russie restera la même qu'à l'époque de l'ancien PDG Christophe de Margerie.

    Le responsable du Total a annoncé que les travaux de construction d'une usine de liquéfaction de gaz naturel Iamal SPG (Yamal LNG) où Total détient 20% des parts, étaient réalisés à 20-25%. Selon lui, l'aéroport construit pour le projet a déjà ouvert ses portes à Sabetta (nord-est de la péninsule de Yamal).

    M.de Boisséson a en outre annoncé que Total et le groupe russe Novatek lanceraient en avril l'exploitation du gisement de condensat de gaz Termokarstovoïe dans le district autonome de Iamalo-Nénétsie (nord de la Sibérie occidentale).

    MM.Novak et de Boisséson ont également évoqué les perspectives d'exploitation du gisement pétrolier de Khariaga (district de Iamalo-Nénétsie). Le groupe français détient 40% de ce projet réalisé depuis 15 ans.

    Le ministre de l'Energie Alexandre Novak a hautement apprécié la coopération avec Total. "Total est notre partenaire fiable depuis des années. Sa participation active aux projets russes est un exemple d'un grand professionnalisme et de notre compréhension mutuelle absolue", a indiqué M.Novak.

    Total, troisième producteur européen de pétrole, détient à travers sa filiale Total E&P Arctic Russia, une participation de 18% dans le capital du groupe Novatek, l'un des plus grands producteurs de gaz en Russie.

    Lire aussi:

    Total, partenaire prioritaire de la Russie (Poutine)
    Gaz: la coopération Novatek-Total sera poursuivie
    Total doit poursuivre sa politique en Russie (Cheminade)
    Tags:
    gaz, pétrole, Yamal LNG, Novatek, Total, Alexandre Novak, Jean de Boisséson, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik