Economie
URL courte
0 302
S'abonner

L'UE n'est pas aujourd'hui en mesure d'augmenter les livraisons de gaz en flux inversé à l'Ukraine, selon le vice-président de la Commission européenne Maros Sefcovic.

La Commission européenne ne voit pour le moment aucune possibilité d'augmenter les livraisons de gaz "en flux inversé" à l'Ukraine, a annoncé jeudi Maros Sefcovic, vice-président de la Commission européenne en charge de l'Union énergétique.

A l'heure actuelle, ce schéma est utilisé pour acheminer du gaz vers l'Ukraine depuis la Hongrie, la Slovaquie est la Pologne.

"Je pense que ces trois pays travaillent à plein régime, et je ne vois pour le moment aucune possibilité d'ajouter d'autres flux inversés de gaz à ceux qui sont déjà utilisés pour alimenter l'Ukraine", a déclaré le vice-président de la Commission européenne.

Lire aussi:

Conflit gazier russo-ukrainien
Gaz: Ukraine et Pologne relieront leurs réseaux
Les caprices gaziers de Kiev
L'Ukraine veut importer tout son gaz de l'UE (Iatseniouk)
Tags:
Commission européenne, Maros Sefcovic, Slovaquie, Hongrie, Pologne, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook