Ecoutez Radio Sputnik
    Gazoduc depuis la Russie

    La Russie cessera d'exporter du gaz via l'Ukraine après 2019

    © Sputnik . Vladimir Fedorenko
    Economie
    URL courte
    0 854
    S'abonner

    Moscou a réaffirmé son intention de renoncer après 2019 au transit de gaz russe vers l'Europe via le territoire ukrainien.

    Lors d'une rencontre avec le ministre grec de la Restructuration de la production, de l'Environnement et de l'Energie Panayotis Lafazanis, le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak et le PDG de Gazprom Alexeï Miller ont de nouveau déclaré que Moscou cesserait d'acheminer du gaz vers l'Europe via l'Ukraine à partir de 2019. 

    "La Russie a réaffirmé son intention de stopper après 2019 ses livraisons de gaz à l'Europe via l'Ukraine. Le gaz sera alors acheminé par les corridors Nord et Sud. Le corridor Sud [le gazoduc Turkish Stream, ndlr] servira à transporter le gaz russe par le fond de la mer Noire vers la Turquie et de là, vers la frontière grecque. Ce projet sert les intérêts de la Russie. Nous sommes prêts à nous y associer", a annoncé M. Lafazanis.  

    Lors de sa visite à Moscou au début de 2015, le vice-président de la Commission européenne Maros Sefcovic a déclaré avoir été informé par les autorités russes de leur intention d'interrompre après 2019 le transit de gaz vers l'Europe via l'Ukraine et d'utiliser des itinéraires alternatifs à cet effet.  

    Le 1er décembre, au cours d’une visite en Turquie, le président russe Vladimir Poutine a déclaré que Moscou ne pouvait plus poursuivre la réalisation du projet South Stream en raison de la position hostile de l'Union européenne. Par ailleurs, la Russie n'a pas été autorisée par Sofia à construire le gazoduc dans la zone économique exclusive de la Bulgarie. 

    La nouvelle formule proposée par Moscou prévoit la construction d'un deuxième gazoduc entre la Russie et la Turquie par le fond de la mer Noire et la mise en place d'un hub gazier à la frontière turco-grecque.

    Lire aussi:

    Turkish Stream: le calendrier des travaux prêt d'ici une semaine (Gazprom)
    Gaz russe: la Turquie veut éviter le transit ukrainien
    Transit de gaz via l'Ukraine: l'UE et la Russie préoccupées
    Tags:
    gaz, Panagiotis Lafazanis, Russie, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik