Economie
URL courte
Chute des prix du pétrole (171)
0 53
S'abonner

Selon l'écologiste Tom Burke, les accidents découlent de la réduction des dépenses par les compagnies pétrolières confrontées à la chute des prix du pétrole.

Les accidents de plateformes pétrolières sont plus fréquents lors de la chute des prix des hydrocarbures, a déclaré jeudi l'écologiste Tom Burke, président du centre de recherches E3G, commentant l'explosion de la plateforme pétrolière du groupe mexicain Pemex survenue mercredi dans le golfe du Mexique. 

"Ces accidents se produisent quand les prix sont en chute libre et les compagnies pétrolières réduisent leurs dépenses. Cela augmente le risque d'accident. Il ne faut pas oublier que l'accident de la plateforme de BP a été en partie provoqué par la baisse notable des dépenses des compagnies pétrolières. L'imprudence fait prendre de mauvaises décisions qui ont des conséquences négatives", a indiqué M.Burke à la chaîne de télévision RT

Une explosion suivie d'un incendie s'est produite mercredi sur la plateforme pétrolière Abkatun A-Permanente située au large des côtes de l'État mexicain de Campeche (est), dans la péninsule du Yucatan. Au moins 4 ouvriers ont été tués, 16 autres blessés et près de 300 ouvriers ont été évacués. 

"Le plus important déversement de pétrole précédent enregistré dans le golfe du Mexique a eu lieu en 1979 sur une plateforme de Pemex. Il a porté un préjudice énorme et ses conséquences se sont fait sentir pendant longtemps tout comme celles" de l'explosion sur la plateforme Deepwater Horizon de British Petroleum en avril 2010, a ajouté l'expert.

Dossier:
Chute des prix du pétrole (171)

Lire aussi:

Golfe du Mexique: pas de marée noire après l'explosion d'une plateforme pétrolière
Accident sur une plateforme pétrolière au large des Etats-Unis
Arctique: une plateforme pétrolière de Gazprom occupée par Greenpeace
Greenpeace assaille un pétrolier russe à Hambourg
Tags:
écologie, plateforme pétrolière, pétrole, Pemex, Tom Burke, golfe du Mexique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik